Une plate-forme vidéo décentralisée construite sur Ethereum lève 8 millions de dollars

Livepeer, une plate-forme de codage vidéo décentralisée construite sur le réseau Ethereum, a annoncé avoir reçu un financement de capital-risque de série A de 8 millions de dollars mené par Northzone.

Les entrepreneurs en série Doug Petkanics et Eric Tang, remarquant l’augmentation prodigieuse de la vidéo en streaming sur le Web et les coûts prohibitifs liés au transcodage, ont créé une plate-forme qui relie les fournisseurs d’encodage à toute personne ayant besoin de la puissance de traitement pour les services vidéo.

L’infrastructure fonctionne comme un «réseau de coordination symbolique», incitant les utilisateurs disposant d’une puissance de calcul à rejoindre les réseaux et à répondre aux besoins de ceux qui souhaitent diffuser en streaming, en offrant la possibilité d’être rémunérés pour leur puissance de traitement inactive dans Ethereum.

Actuellement, la société compte plus de 30 fournisseurs de puissance de calcul sur la plate-forme et plus de 100 événements ont transmis de la vidéo en streaming via Liverpeer. Bien que Petkanics ait déclaré à TechCrunch, ces utilisateurs étaient peut-être une «foule d'adoptateurs précoces et alignée sur le plan philosophique».

Livepeer est conçu pour les développeurs qui souhaitent créer des applications qui incluent la vidéo en direct, les utilisateurs qui souhaitent diffuser de la vidéo en continu, des jeux, la programmation, des cours de divertissement ou éducatifs, ainsi que pour les diffuseurs qui ont actuellement un auditoire important et des coûts d'infrastructure ou de facturation élevés.

En utilisant la puissance de traitement inactive, Liverpeer fait baisser le prix de l'encodage. Petkanics a déclaré que le système est 10 fois moins cher que les fournisseurs de streaming historiques, ce qui équivaut à deux flux pour environ 70 cents par jour, contre 3 dollars par flux de services de streaming traditionnels.

Les fondateurs voient une opportunité de croissance supplémentaire dans l'amorçage de la capacité excédentaire des GPU utilisés par les crypto mineurs, réduisant ainsi les coûts. Ils ont également déclaré que le financement de la série A irait à la mise en œuvre d'applications ne relevant pas du domaine des crypto-fans pour entrer sur le marché plus vaste.

La société offre six mois gratuits aux nouveaux participants, ce qui les incite à essayer la plate-forme.

L’infrastructure vidéo de l’ancien PDG de Brightcove, David Mendels, a rejoint le groupe paru en tant que conseiller de la société. Et le fondateur de Houseparty, Ben Rubin, faisait partie de la série A. De plus, le groupe de devises numériques – qui a acquis CoinDesk en 2016 – Libertus, fonds de collaboration, Notation Capital, Compound, North Island et StakeZero ont également fourni des fonds.

Photo par Sam McGhee sur Unsplash