Un footballeur de village français condamné à six mois de prison pour avoir attaqué un arbitre

Le joueur est devenu violent après avoir reçu un deuxième carton jaune. Photo: AFP

Un footballeur d'une équipe de village dans l'est de la France a été condamné à six mois de prison pour avoir attaqué un arbitre qui lui a donné deux cartons jaunes pour jeu délictueux au cours d'un match.

L’homme jouait pour l’équipe de Breuches-les-Luxeuil, un village de 700 habitants, quand il est devenu furieux après avoir été offensé par l’arbitre et l’a attaqué lors du dernier incident violent qui a frappé le football amateur français.

"Il voulait sortir du terrain pour se battre", a déclaré l'arbitre à la gendarmerie locale lors de sa plainte officielle contre le mauvais comportement de Conflans-sur-Lanterne lors du match de novembre dernier. Rapport de site Web de 20 minutes.

L'accusé, qui avait déjà 11 condamnations dans son casier judiciaire, a été déclaré coupable de «violence à l'encontre d'un inculpé d'une mission de service public».

Son avocat a affirmé que "n'importe qui peut avoir un moment de folie sur le terrain, même (Zinedine) Zidane", une référence au fameux coup de tête du meilleur joueur français en finale de la Coupe du Monde 2006.

Mais le juge n'a pas été influencé et, en plus des six mois de prison, a condamné le joueur à verser 1 500 € de dommages et intérêts à l'arbitre et 1 000 au syndicat national des arbitres de l'UNAF.

En février, le joueur s'était vu interdire de jouer au football par les autorités locales.