Tous les yeux rivés sur la 5G au plus grand sommet VivaTech de cette année

Paris accueille VivaTech, le sommet de trois jours au cours duquel l'industrie et les dirigeants mondiaux se rencontrent pour examiner l'innovation dans le domaine des technologies. L'objectif de cette année est de déployer le réseau 5G.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Le sommet de trois jours a ouvert ses portes jeudi avec des planchers et des scènes plus grandes que sa première année en 2016. "data-reactid =" 23 "> Le sommet de trois jours s’est ouvert jeudi avec des planchers et des scènes plus grands que sa première année en 2016.

Le sommet technologique a une réputation de diversité, d'inclusivité et d'innovation, avec 125 pays représentés et plus de 100 000 personnes présentes.

Il est considéré comme le rendez-vous incontournable des entreprises technologiques mondiales et des startups du monde entier, de nombreux entrepreneurs partageant des idées innovantes qui pourraient s'avérer utiles dans d'autres régions ou pays.

Au total, quelque 9 000 startups et 1 900 investisseurs devraient circuler dans les halls du parc des expositions de la Porte de Versailles avant la fin de la journée de samedi.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Zone AfricaTech"data-reactid =" 27 ">Zone AfricaTech

Plus de 100 jeunes entreprises africaines y participent, principalement en Algérie, au Maroc, au Sénégal, au Cameroun, à Maurice et au Rwanda.

Le président rwandais, Paul Kagame, devrait participer à la session de vendredi avec le président sénégalais, Macky Sall, pour discuter des progrès du continent dans l’économie numérique.

Mais le véritable attrait concerne les jeunes entrepreneurs et les innovateurs qui ont une chance au sommet de vendre leurs produits à des investisseurs potentiels.

Serge Boupda, un entrepreneur camerounais, a comparu jeudi devant un jury composé de trois responsables du capital risque.

Il espérait s'intéresser à ses paiements Diool, un moyen de transférer de l'argent entre pays africains.

Il a souligné la nécessité de cette technologie dans un domaine de plus en plus menacé par les djihadistes, en particulier le Mali et le Burkina Faso.

"C’est bien sûr quelque chose qui va affecter mes retours, mais quel genre de problèmes le terrorisme représente-t-il? Les gens sont pauvres et les gouvernements luttent pour être efficaces", a déclaré le créateur camerounais.

Les entrepreneurs africains ont souvent du mal à trouver le capital pour financer leurs projets localement, faisant ainsi des salons comme Vivatech une excellente occasion de nouer des liens avec des investisseurs potentiels.

Mario Sander, représentant de la Banque mondiale en Europe, a déclaré aux participants de Vivatech que son agence consacrait des millions de dollars à des projets africains et organisait des programmes de mentorat pour les entrepreneurs en plein essor avec des géants de la technologie tels que Google.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Réseau 5G"data-reactid =" 37 ">Réseau 5G

<p class = "canvas-atom canvas-text Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Le déploiement du réseau 5G a eu lieu à haut de l'agenda de ce sommet, avec la France Président Emmanuel Macron En ouvrant l'événement avec un avertissement contre la bataille croissante entre la Chine et les États-Unis au sujet de la 5G: "En ce qui concerne la 5G, nous faisons très attention à l'accès aux technologies de ce réseau afin de préserver notre sécurité nationale." & nbsp; "data-reactid =" 38 "> Le déploiement du réseau 5G a été l'une des priorités de ce sommet. Le président français Emmanuel Macron a ouvert l'événement en mettant en garde que la bataille grandissante entre la Chine et les États-Unis sur la 5G:" En ce qui concerne la 5G, nous faisons très attention à l'accès aux technologies de ce réseau afin de préserver notre sécurité nationale. "

Il a ajouté qu'il n'était pas approprié qu'une guerre éclate pour la technologie ou le commerce "quel que soit le pays".

Washington a annoncé cette semaine que la société chinoise Huawei, investisseur majeur dans la recherche sur la 5G, serait inscrite sur la liste noire afin de protéger les sociétés américaines.

La prochaine génération de réseaux 5G propulsera de nouvelles technologies révolutionnaires telles que l'intelligence artificielle, la voiture sans conducteur et les gadgets automatisés.

Une présentation de Ken Hu, de Huawei, et de Börje Ekholm, d'Ericsson, devrait attirer de grandes foules. Les projets de la 5G européenne, ses inquiétudes concernant les problèmes de sécurité et les accusations d'espionnage contre le fabricant chinois sont à l'ordre du jour.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "La France représente"data-reactid =" 43 ">La France représente

Parmi les autres kiosques affichant leurs tarifs se trouve une série de différentes régions françaises.

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "organisation nationale française de la science et de la recherche, CNRS, a amené ses partenaires à présenter leurs dernières innovations, comme AntBot, un expert en robotique basé à Marseille. "data-reactid =" 45 "> Le CNRS, l'organisation nationale de la science et de la recherche en France, a amené ses partenaires à présenter leurs dernières innovations , comme le AntBot des experts en robotique à Marseille.

L'AntBot est présenté comme un robot capable de naviguer dans la polarisation de la lumière du soleil, imitant les insectes dans le désert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *