Tanzanie: Dar et Paris renforcent leurs liens commerciaux et d'investissement

La TANZANIE et la France ont promis de renforcer la coopération au développement et de renforcer les liens dans les domaines des affaires et des investissements.

La coopération cherche également des solutions aux conflits auxquels font face la région des Grands Lacs, la zone de l'océan Indien et d'autres problèmes de sécurité dans ces zones.

Cela a été dit hier par les ministres des Affaires étrangères des deux pays à Paris alors qu'ils se rencontraient pour des négociations.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Est-Africaine, le Dr Augustine Mahiga, est en France pour une visite de deux jours à l'invitation du ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, qui a également promis de se rendre prochainement dans le pays. .

Avant les négociations, M. Mahiga a eu des entretiens avec un groupe de sénateurs français dirigé par le sénateur Ronan Dantec, président.

Les sénateurs ont suggéré la création d'une entreprise commune entre Paris et Dodoma, affirmant que la coopération devrait être plus efficace dans l'utilisation des sols, la planification urbaine et la mise en œuvre de divers projets pour faire face aux défis du changement climatique.

De même, les sénateurs ont également exprimé le souhait de coopérer avec le gouvernement tanzanien afin de développer les talents du football dans différentes écoles du pays.

Au cours de sa visite, le ministre a également pu s'entretenir avec la conseillère du président Emanuel Macron en charge des affaires africaines, Mme Marie Audouard.

Lors de leur conversation, Mme Audouard a identifié les domaines prioritaires du président Macron dans ses relations avec les pays africains, notamment le renforcement des relations avec les pays anglophones et lusophones, et encouragé le secteur privé français à investir en Afrique et à échanger des expériences culturelles et traditionnelles, en particulier pour les jeunes.

La ministre a également eu des entretiens avec Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et le Directeur général adjoint de l'Agence française de développement (AFD), M. Bertrand Walckenaer.

M. Walckenaer a expliqué qu'en raison de la bonne coopération entre les deux pays, ils ont doublé l'aide financière au développement du pays, qui servira à financer des projets dans les secteurs des transports, de l'énergie, de l'eau potable et des déchets, de l'agriculture, de la santé et du changement climatique.

Le ministre a conclu sa visite hier par une rencontre avec des entrepreneurs et des investisseurs français du Mouvement des entreprises de France (MEDEF).