SatoshiPay intègre les paiements Blockchain pour un grand éditeur européen

La start-up Micropayments, SatoshiPay, s'est associée à la plus grande maison d'édition numérique d'Europe, Axel Springer SE, pour traiter les paiements en blockchain de son contenu à l'échelle mondiale.

Le démarrage basé au Royaume-Uni annoncé Jeudi, les consommateurs du contenu de la firme basée à Berlin peuvent payer en utilisant le portefeuille de SatoshiPay, construit sur la technologie de la chaîne de blocs Stellar. Axel Springer possède des titres tels que Business Insider, Die Welt et Rolling Stone (édition allemande).

SatoshiPay a déclaré que, à compter du 31 janvier, son portefeuille serait intégré aux produits en ligne d’Axel Springer et fonctionnerait sans intermédiaire. Par conséquent, les paiements seront directement crédités sur le compte de l’éditeur par ses consommateurs.

Le Dr Valentin Schöndienst, vice-président d’Axel Springer pour les affaires nouvelles, a déclaré:

"Les paiements en blockchain peuvent réduire considérablement les coûts de transaction et permettre ainsi de nouveaux systèmes de monétisation pour le contenu."

SatoshiPay a déclaré traiter les paiements à l'aide de la blockchain stellaire sous différentes formes, notamment les virements en euros et en dollars, "en quelques secondes".

Fondé en 2014, SatoshiPay avait été basé sur bitcoin jusqu'en juillet 2017. Puis, en novembre de la même année, la start-up collaboré avec la Stellar Development Foundation pour offrir des micropaiements «beaucoup plus rapides et moins coûteux». En décembre 2017, complètement intégré avec le réseau Stellar.

En juillet dernier, SatoshiPay a déclaré prévu de lister sur AIM, un sous-marché de la London Stock Exchange, lorsque l'investisseur en cryptographie basé à Londres, Daniel Masters, a investi 566 000 € (ou 647 829 $) dans son financement avant son introduction en bourse.

Selon l'annonce, Axel Springer SE a généré un chiffre d'affaires total de plus de 3,5 milliards d'euros (environ 4 milliards de dollars) en 2017. Les activités de médias numériques représentent plus de 60% de ses revenus.

Image présentée avec l'aimable autorisation de SatoshiPay (à partir de la gauche: Meinhard Benn, fondateur et PDG; Alexander Wilke, COO)