R4Bn Gamble de Niel commence à porter ses fruits

INTERNATIONAL – Le milliardaire de Xavier Niel (250 millions d’euros) parie que la station F sur un méga campus aiderait Paris à devenir un pôle mondial de start-ups technologiques pourrait commencer à porter ses fruits.

Les entrepreneurs travaillant dans l’institution de Niel ont collectivement collecté plus de 567 millions de dollars depuis l’inauguration de juin 2017, dont plus de la moitié au cours de l’exercice écoulé, a déclaré Roxanne Varza, directrice de la station F, dans un entretien. Et dans un mouvement similaire à celui de l’agrandissement de WeWork dans les résidences communes, la Station F ajoute maintenant des logements pour ses membres, avec trois bâtiments ouverts pour accueillir 600 entrepreneurs à des prix de location compétitifs.

"L’image de la France est en train de changer et commence à être perçue comme étant plus conviviale pour les entreprises", a déclaré Varza, ajoutant que 41% des plus de 1 000 start-ups installées sur le campus ont maintenant recruté des investisseurs.

Construit sur le site d’une ancienne gare et financé par les fonds propres de Niel, le site de 34 000 m² a été étendu, passant de bureaux à louer à des sociétés de capital-risque et à des programmes pour entrepreneurs destinés aux entrepreneurs, du «garage de démarrage» axé sur les données de Facebook programme d'intelligence artificielle de Microsoft. La croissance de Station F survient alors que le géant collaborateur WeWork s'empare rapidement de l'immobilier (il compte huit sites dans la capitale française et sept autres devraient ouvrir prochainement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *