Président Macron lance une initiative de 2,5 milliards d'euros pour soutenir les PME africaines |

Grâce à une nouvelle initiative intitulée «Choose Africa», le gouvernement français contribuera au développement du continent africain.

Selon le président français, Emmanuel Macron, son gouvernement s'est engagé à soutenir la révolution de l'entrepreneuriat africain à travers l'initiative qui a été lancée hier.

L’initiative «Choisir l’Afrique» consacrera 2,5 milliards d’euros au financement et au soutien des jeunes pousses, TPE et PME africaines d’ici 2022.

Partenaires dans l'initiative

L'initiative sera coordonnée par le groupe AFD et Proparco. L'AFD et sa filiale seraient dédiés au secteur privé, tandis que Proparco serait mobilisé pour soutenir près de 10 000 entreprises à différents stades de leur développement.

Manque de financement pour les PME en Afrique

D'ici 2050, le marché du travail en Afrique devrait accueillir 450 millions de jeunes. Les entreprises en démarrage et les petites et moyennes entreprises joueront un rôle clé dans la création des emplois tant attendus, tout en faisant progresser la croissance économique et l’innovation.

Toutefois, pour atteindre cet objectif, les PME devront bénéficier de facilités de crédit, qui les aideront à développer leurs idées, à développer leur activité et à devenir des employeurs de main-d’œuvre.

Aujourd'hui, seules 20% des PME africaines ont accès à des crédits bancaires. Et 87% des startups n'ont pas accès au financement.

Ventilation des décaissements

1 milliard d'euros seront investis en fonds propres dans des startups, petites entreprises et PME en Afrique, tandis que 1,5 milliard d'euros seront utilisés pour faciliter l'accès au crédit des petites et moyennes entreprises par le biais d'institutions financières locales ou privées (institutions de microfinance, banques, etc.). sociétés de crédit-bail, etc.).

Au total, près de 10 000 petites et moyennes entreprises africaines bénéficieront de «Choose Africa», dont 600 par le biais d’investissements en actions.

Au travers de cette initiative, la France, via l’AFD et Proparco, réaffirme son engagement, aux côtés des entrepreneurs africains, dans le développement économique du continent.

Les PME bénéficieront d'investissements en fonds propres et d'outils facilitant l'accès au crédit (via des lignes de crédit dédiées aux PME, octroyées à des institutions financières africaines ou via des garanties accordées à des banques pour couvrir le risque des PME).

En plus d'exposer les PME à des facilités de crédit, ces entreprises offriront également un soutien technique aux institutions financières dans leurs activités de soutien aux PME, afin de former les entreprises et les entrepreneurs à améliorer leurs pratiques environnementales, sociales ou de gouvernance.

Il offrira également un soutien technique aux institutions financières dans le cadre de leurs activités en faveur des PME, afin de former les entreprises et les entrepreneurs à améliorer leurs pratiques environnementales, sociales ou de gouvernance, et enfin de développer des actions de soutien aux écosystèmes locaux d'accélérateurs et d'incubateurs afin de créer un environnement favorable à l'esprit d'entreprise. et les PME.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *