Passage Choiseul, la plus longue arcade couverte de Paris

Aujourd'hui, Lavrut et Boisnard appartiennent au groupe Elli, qui a acquis plusieurs graveurs, papeteries et bibliothèques historiques à Paris. «Ma passion est de travailler avec ces vieilles institutions parisiennes», déclare le président d’Elli, Jérôme Elmalek. «Les gens adorent visiter Lavrut ou Boisnard, car ce sont des magasins qui ont une âme. Notre objectif est de préserver cela, tout en dépoussiérant leur image, en développant de nouveaux produits et sites Web modernes pour eux, afin de les maintenir en phase avec leur époque. Aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, nous sommes à l’ère du numérique. Malgré cela, de plus en plus de gens mélangent le numérique et le réel dans leur vie quotidienne. Ces magasins ont une magie parce qu'ils vendent des produits que vous pouvez toucher, des produits qui ont un sens. "

Lavrut, le magasin de fournitures de papier et d'art. Photo: Jeffrey T Iverson

Sylvie La Rocca connaît également le pouvoir d'un objet avec une histoire. En 2012, elle a fondé L’Effet Bulles au numéro 11, désireuse de collaborer avec des souffleurs de verre, des bijoutiers et des couturières sur le thème de l’upcycling. Lorsque Sylvie trouve des boutons de couture vintage en or qui semblent trop voyants et impraticables pour une robe moderne, elle les transforme en une paire de boucles d'oreilles. Ainsi, sa charmante boutique propose une myriade de cadeaux et d’articles de décoration uniques.

«L’Effet Bulles évoque l’idée d’une économie circulaire: il s’agit de recycler et de mélanger antiquités avec des objets contemporains; d'utiliser l'art et l'artisanat pour donner à un vieil objet une nouvelle vie », dit La Rocca. "Mais c’est aussi une façon de décrire l’effet que ma boutique peut avoir sur les gens qui pénètrent dans un cocon et qui ont l’impression d’être plongés dans un cocon, entourés d’objets qui évoquent des souvenirs heureux."

L’Effet Bulles – «L’effet de bulle» dans Passage Choiseul. Photo: Jeffrey T Iverson

INTERACTIONS AUTHENTIQUES

Dans le couloir, au numéro 44, on pourrait dire que Céline Boulot a créé son propre cocon. Boulot travaillait dans le monde trépidant du courtage en beaux-arts, mais sa découverte de Passage Choiseul a suscité le désir de profiter d'interactions humaines plus authentiques dans son travail. Elle fonde donc en 2005 la galerie d’ateliers Boucle d’Art. «J'avais déjà vu des reproductions d'art de grande qualité pouvant être réalisées sur toile ou sur bois, et je me suis rendu compte qu'avec l'avancée actuelle des arts graphiques et de l'impression numérique, nous pouvions offrir le même type de service au grand public. , leur permettant d’apporter leurs propres photos, images et idées et de créer ensemble leurs propres œuvres d’art. »Aujourd’hui, elle travaille avec des familles, des particuliers et des entreprises, les aidant à créer de l’art. Elle ne pouvait imaginer être nulle part ailleurs. «J'adore ce passage. Nous ne sommes pas dans la rue; nous sommes dans un autre monde, et cela a vraiment un effet sur vous. Ici, dans mon atelier, je me sens tellement tranquille; c’est comme si le temps évoluait ici à un rythme différent. "

Boucle d’Art. Photo: Jeffrey T Iverson

Et il en va de même pour Anna Stein. Née en Hongrie, la relation de Stein avec le temps semble avoir été modifiée depuis le moment où elle a décidé de devenir artiste à 14 ans, après avoir lu une phrase en latin au Musée des Beaux-Arts de Budapest: Ars longa, vita brevis – «Art is long , la vie est courte". Ses peintures, sculptures et bijoux d'art audacieusement contemporains, exposés dans le monde entier, font fréquemment référence à des formes classiques, à des thèmes mythologiques et bibliques. Elle a un jour déclaré au Hong Kong Standard: «Je pense qu'il n'y a pas de limites de temps avec l'art. Pour moi, Michel-Ange est un artiste contemporain, il était juste en avance sur son temps. ”

Il y a quinze ans, elle a déplacé son atelier du 17e arrondissement au 23 Passage Choiseul, attiré par l'espace lumineux et la vie du passage. À sa grande joie, elle apprit plus tard que son nouvel atelier avait été la bibliothèque de Alphonse Lemerre, rédacteur en chef de Verlaine. «Comme c'est extraordinaire que je me retrouve ici, où Lemerre et tous ces poètes ont déjà travaillé!», Dit-elle. «Cela m'a tellement touché. C’est bien de savoir qu’au bout du compte, des oeuvres d’esprit – des œuvres de créativité – ont continué à être fabriquées ici. "

L’art d’Anna Stein, Passage Choiseul. Photo: Jeffrey T Iverson

ADRESSES

Ultramod, 3-4 rue de Choiseul, Tel. +33 (0) 1 42 96 98 30

Autrement dit, les deux boutiques en face-à-face d’Ultramod constituent la plus ancienne mercerie de Paris, offrant des fournitures pour la couture, la confection de chapeaux et la décoration de meubles depuis au moins les années 1830. Plus que des vendeurs, cependant, ils sont les gardiens de l’héritage français, avec des stocks exceptionnels de rubans de soie, de dentelles et de poils de lapin en feutre provenant de Lyon, Calais et Loire fabricants.

Boisnard82 Passage Choiseul, Tél. +33 (0) 1 42 96 94 30

Depuis 1920, ce graveur et imprimeur a créé des cartes de visite sur mesure, des invitations de mariage dorées et du papier à en-tête gaufré pour une clientèle française et internationale exigeante. Aujourd'hui, ils proposent également des cartes de vœux et des articles de papeterie de luxe contemporains, dotés du même savoir-faire, ainsi qu'une collection des plus beaux stylos jamais réalisés, par Dupont, Faber-Castell et Jacques Herbin.

Boisnard Photo: Jeffrey T Iverson

Lavrut, 52 Passage Choiseul, Tél. +33 (0) 1 42 96 95 54

Lavrut est la quintessence de la papeterie française, une papeterie proposant une sélection de fournitures de bureau de qualité et un kaléidoscope de matériaux pour les arts graphiques et les beaux-arts, allant des peintures à l'huile et acryliques aux chevalets en passant par les crayons, les pastels et le papier. Vous trouverez également des cadeaux originaux et abordables, des marques de papeterie de créateur aux articles en cuir, en passant par les fournitures de rentrée scolaire et les livres pour enfants.

Boucle d’Art, 44 Passage Choiseul, Tél. +33 (0) 1 42 96 25 89

Pour ceux qui souhaitent accrocher quelque chose de distinctif sur leurs murs, pour les parents qui aiment une toile originale de leurs enfants ou pour les artistes en devenir qui ont de grandes idées mais peu de technique, voici l’atelier-galerie Boucle d’Art. Que ce soit pour transformer une photo personnelle en un portrait pop-art ou pour transformer une carte postale vintage en une illustration de la taille d’un mur, Boucle d’Art vous aide à créer votre propre art.

Anna Stein. Photo: Jeffrey T Iverson

Anna Stein, 23 Passage Choiseul, Tél. +33 (0) 6 03 69 71 17

Une visite à la galerie d’Anna Stein est l’occasion de découvrir les peintures, sculptures et bijoux d’un talent prodigieux. Au cours des six dernières décennies, cette artiste d'origine hongroise a tracé son propre chemin artistique à Paris tout en exposant dans le monde entier. Ses œuvres sont oniriques, complexes et captivantes, reflétant ses années d’études, ses voyages intérieurs et son besoin constant de partager la beauté qu’elle voit partout.

L’Effet Bulles, 11 Passage Choiseul, Tél. +33 (0) 6 68 22 74 99

Cette boutique enchanteresse propose une sélection minutieuse d'objets de décoration et de cadeaux uniques provenant des marchés d'antiquités de toute la France. Il propose également un mélange d'objets vintage séduisants et magnifiques, ainsi que des objets contemporains de designers renommés, ainsi qu'une gamme d'antiquités recyclées, réhabilitées et imaginées par des partenaires artisans.

Magazine France Today

L’Effet Bulles. Photo: Jeffrey T Iverson