Partech lève 125 millions de dollars pour le compte du Fonds pour l'Afrique, ciblant les startups de séries A et B – Ventureburn

Par Journaliste le 4 février 2019

Fonds de capital-risque basé sur la Silicon Valley Partech a finalisé une augmentation de capital de son fonds pour l'Afrique, le fonds clôturant à 125 millions d'euros, soit plus du double de sa première clôture il y a un an, à 57 millions d'euros (70 millions USD).

L'annonce a été faite par Partech Ventures jeudi dernier (31 janvier). Elle affirme avoir levé le plus grand fonds de capital-risque dédié aux startups technologiques en Afrique.

Le fonds participera aux séries A et B pour les start-up technologiques sur le continent et vise à soutenir les startups développant des solutions autour de l'économie informelle, de la mobilité, de l'inclusion financière, de la chaîne d'approvisionnement et des services aux consommateurs.

La chaîne de télévision a également annoncé la semaine dernière son intention de s’implanter en Afrique de l’Est, Ceasar Nyagah ayant rejoint l’équipe en tant qu’agent d’investissement basé à Nairobi. Le reste de l'équipe est basé à Dakar.

Partech a réalisé une augmentation de capital et son fonds africain a clôturé à 125 millions d'euros, soit le double du montant de sa première clôture il y a un an à 57 millions d'euros

En février dernier, le partenaire général du fonds, Tidjane Dème (photo ci-dessus, à gauche du partenaire général Cyril Collon), a été cité par le site américain Techcrunch: en disant le fonds investira probablement dans des startups au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Kenya, au Nigeria, en Afrique du Sud et en Tanzanie.

Le fonds compte plus de 40 investisseurs

Partech affirme avoir obtenu le soutien de plus de 40 investisseurs différents du spectre et du monde entier pour son fonds africain.

Parmi ceux-ci figurent notamment la Banque européenne d'investissement (BEI), la SFI, la Banque allemande de développement KfW et la Banque africaine de développement.

Le fonds est également soutenu par l'opérateur de téléphonie mobile Orange et Edenred, une société française spécialisée dans les services d'entreprise prépayés et la multinationale française JCDecaux Holding.

Ces sociétés ont été rejointes par des multinationales telles que Bertelsmann et L’Oréal ainsi que par le groupe Axian, société africaine active dans les territoires de l’océan Indien, et une société d’investissement TEXAF cotée en Belgique.

Partech a déclaré qu'il tirerait également parti de l'expérience de plus de 25 entrepreneurs performants qui se sont engagés à soutenir le fonds.

Deux offres en 2018

L’année dernière, Partech a investi 3 millions de dollars dans la start-up nigériane en avril et a dirigé le tour de série B de 16 millions de dollars de Yoco, avec la participation de Orange Digital Ventures, FMO (Banque de développement néerlandaise) et les investisseurs existants de la série A Fonds d'inclusion Frontière Accion, dirigé par Quona Capital, et Velocity Capital. L'accord a été annoncé en septembre.

Collon a déclaré dans un communiqué que les deux investissements fournissaient une vitrine "forte" de la façon dont ces "champions peuvent transformer des secteurs entiers tels que la vente au détail et les paiements dans cette région".

«Nous sommes vraiment fiers de voir les grands investisseurs mondiaux se rallier autour de notre vision et de notre ambition de soutenir des entrepreneurs extraordinaires qui construisent des champions du numérique pour l'Afrique et les marchés émergents», a-t-il déclaré.

Outre le recrutement de Nyaga pour le bureau de Nairobi et l’embauche de Matthieu Marchand l’année dernière, l’équipe du fonds pour l’Afrique sera également renforcée par un responsable du développement des affaires. Cela aidera les startups africaines à trouver des clients sur les marchés européen et américain, a déclaré la société.

Dème commenté: «Après le lancement du bureau de Dakar l’année dernière, il est également essentiel pour nous d’établir maintenant une base en Afrique de l’Est avec un bureau à Nairobi».

Lire la suite: L’Oréal fait un investissement non divulgué dans le fonds Partech Africa
Lire la suite: La start-up nigériane TradeDepot remporte 3 millions de dollars grâce à un financement de Partech
Lire la suite: SA fintech Yoco lève 16 millions de dollars dans la série B dirigée par Partech
Lire la suite: Partech Ventures annonce le lancement du fonds Africa, ayant déjà mobilisé 57 millions d'euros

Image sélectionnée: Tidjane Dème (à gauche) et Cyril Collon (à droite), associés généraux de Partech Africa (fourni)