Made.com prévoit des chaînes d'approvisionnement distinctes pour le Royaume-Uni et l'UE après le Brexit

Philippe Chainieux, directeur général de Made.com, a déclaré que le détaillant de meubles en ligne exploiterait deux chaînes d'approvisionnement distinctes lorsque le Royaume-Uni quitterait l'Union européenne.

Lors de la conférence française "Wanna be scale up", M. Chainieux a déclaré que la société disposait d'un "plan spécifique pour le Brexit".

"Une partie de l'activité consiste à déplacer des boîtes à travers les frontières, et quand une frontière est fermée, c'est plus compliqué.

"Nous avons donc mis en place deux infrastructures différentes, l'une dédiée au Royaume-Uni et l'autre à l'Europe. Nous avons l'obligation et nous avons le processus pour finaliser celle-ci afin de vraiment séparer ce qui est lié aux activités britanniques et européennes. . "

La société, qui vend des meubles de créateurs en ligne, conservera son siège au Royaume-Uni après le Brexit, mais est en train de renforcer son personnel à Paris, qui abritera son hub européen.

M. Chainieux a déclaré qu'il s'agissait "d'une décision commerciale qui a été accélérée par deux décisions politiques".

"Il s’agit de la manière dont vous gérez vos risques en tant qu’entreprise internationale et de votre capacité à attirer des talents et les bonnes personnes, en vous assurant de les maîtriser à long terme.

"Je pense que lorsque vous souhaitez atténuer les risques, disposer d'un second hub qui sera placé différemment est un bon moyen de disposer d'une capacité, quelle que soit la situation, pour nous permettre d'attirer les talents dont nous avons besoin pour développer l'entreprise."