L'immigration des gens d'affaires canadiens augmente – et pour de bonnes raisons

Catégories de visa flexibles pour les entrepreneurs qui attirent de plus en plus de monde

Le Canada continue de mettre en place l'un des plus importants programmes d'immigration au monde et les gens d'affaires qui réussissent sont de plus en plus attirés par le large éventail de visas qu'il offre.

Entre 2018, 2019 et 2020, le Canada a l'intention d'ouvrir ses portes à près d'un million de personnes de partout dans le monde, dans le but d'augmenter le nombre de Canadiens nés à l'étranger à près de 1% de la population.

Les migrants d’affaires, les personnes qui envisagent de posséder une entreprise au Canada ou d’investir dans une entreprise au Canada, représenteront plus de 30% de la cible pour 2019, le Québec fournissant des visas supplémentaires. Il est clair que le Canada tente d’attirer des hommes d’affaires, mais que fait-on pour attirer efficacement ces entrepreneurs? La réponse: offrir à la fois un environnement professionnel exceptionnel et des conditions de visages réalisables menant immédiatement ou rapidement au statut de résident permanent.

Pour l’immigrant moyen, le Canada offre de nombreuses qualités souhaitables: c’est un pays développé, propre, sûr, stable et abordable, offrant des soins de santé et une éducation gratuits, ainsi que de nombreux environnements naturels et urbains magnifiques.

Pour les migrants d'affaires, il offre également des avantages commerciaux importants. Le pays figure actuellement au sixième rang des meilleurs pays du monde des affaires selon Forbes, avec une croissance du PIB de 3% et un taux d'imposition des sociétés de 15%.

Le Canada est également réputé pour sa stabilité financière et a exceptionnellement bien résisté à la dernière crise financière mondiale, sans nécessiter de sauvetage des banques. L’avenir semble également prometteur, l’OCDE prévoyant une croissance économique modérée jusqu’en 2020 et un taux de chômage record.

Les hommes et femmes d’affaires intéressés par la poursuite de ces conditions économiques idéales disposent de certains choix, en fonction de leur situation, de leur expérience et de ce qu’ils souhaitent réaliser. Il existe quatre grandes catégories de visas, chacune ayant des critères d'éligibilité spécifiques.

Les visas de résidence permanente du gouvernement fédéral appartiennent à deux catégories: les indépendants et les nouvelles entreprises.

Les travailleurs indépendants sont disponibles pour les artistes du secteur des arts et de la culture ou les sports qui ont été indépendants ou qui ont atteint un niveau de classe mondiale / élite depuis au moins deux ans, mais au cours des cinq dernières années. Ils devraient avoir un actif d'au moins 100 000 dollars pour être admissibles.

La nouvelle entreprise est offerte aux entrepreneurs ayant la capacité de créer des entreprises de calibre mondial qui emploient des Canadiens. Ils doivent avoir une idée d’entreprise novatrice appuyée par un organisme désigné canadien approuvé. Ils doivent également avoir des compétences linguistiques suffisantes (anglais ou français) et prouver qu'ils peuvent subvenir aux besoins financiers de leur famille.

Les visas du programme provincial de candidats entrepreneurs sont conçus pour permettre aux provinces de proposer des visas d’affaires en fonction des besoins régionaux. Le Canada est composé de 10 provinces et de trois territoires, et la plupart de ces provinces offrent des visas d’affaires.

L’éligibilité est différente d’une province à l’autre, mais les exigences communes sont les compétences linguistiques de base à modérées, un actif minimum de 500 000 CAD à 800 000 CAD, un âge compris entre 21 et 59 ans (certaines provinces ne l’exigent pas), au moins un diplôme d’études secondaires (12 e année), expérience de la propriété d’entreprise et / ou de la gestion de deux à trois des cinq dernières années.

Celles-ci nécessitent également d’au moins 150 000 à 300 000 CAD d’investissement dans leur nouvelle entreprise, l’embauche d’au moins un citoyen canadien ou un résident permanent autre que la famille; le pourcentage de l’entreprise qu’elles doivent posséder varie mais on leur demande souvent au moins 33,33% si vous acquérez une entreprise existante ou en ouvrez une nouvelle. Aucune province n'a encore demandé à être propriétaire à 100%.

Les candidats se voient attribuer des points en fonction des exigences ci-dessus et ces points déterminent l'éligibilité. Les candidats peuvent postuler directement auprès de la province ou soumettre une liste des provinces préférées mais, dans tous les cas, ils doivent attendre une invitation pour postuler à une candidature provinciale.

Une fois soumis, ils pourraient venir au Canada avec un permis de travail et créer leur entreprise. S'ils respectent toutes les exigences, ils obtiendront éventuellement un visa de résidence permanente.

Les visas d’investissement du Québec sont un programme de migration très recherché. Il nécessite 2 millions CAD d’actifs avec conjoint, au moins deux ans d’expérience en gestion, l’intention de s’établir au Québec, Investissez 1,2 million CAD dans le gouvernement du Québec, spécifiquement négocié et emprunté au Québec. Le demandeur doit également payer les intérêts sur ce prêt, qui ne sera pas remboursé lorsque le gouvernement remboursera l'investissement au bout de cinq ans.

Les filières de gestion agricole, pour les provinces de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba, exigent la possession ou la gestion d'une ferme similaire au moins deux des cinq dernières années. Mais ce visa ne nécessite pas de compétences en anglais. Le demandeur devra avoir une valeur nette minimale de 500 000 CAD, entre autres exigences.

Au Bangladesh, la plupart des entrepreneurs qui réussissent remplissent facilement les exigences d'au moins une de ces catégories. Par conséquent, la migration au Canada par cette voie devient de plus en plus populaire.

L'auteur est un consultant en immigration australien, un conseiller en immigration néo-zélandais et un PDG d'eduaid. Il peut être atteint à [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *