Les startups remportent le concours mondial saoudien de 5 millions de dollars destiné aux entrepreneurs

JEDDAH: Le Conseil de partenariat stratégique anglo-saoudien a tenu la première réunion de son Comité économique et social dimanche à l'hôtel Ritz-Carlton Jeddah. Le ministre saoudien du Commerce et de l'Investissement, Majid bin Abdullah Al-Qassabi, et le chancelier de l'Échiquier britannique Philip Hammond ont assisté à la réunion.

À la fin de la réunion, une déclaration commune a été publiée soulignant l’engagement continu du Royaume-Uni de soutenir la mise en œuvre de Vision 2030, le programme saoudien pour la diversité économique et le développement social.

La déclaration a reconnu les progrès économiques importants réalisés depuis le lancement de Vision 2030 en 2016 et le fait que les deux pays ont œuvré pour soutenir le développement des compétences et des compétences des citoyens saoudiens.

La déclaration souligne que les deux pays sont des partenaires stratégiques essentiels dans la Vision 2030 et qu'ils réaffirment leur engagement à développer et développer le commerce et les investissements, ainsi qu'à réaliser une prospérité partagée pour les citoyens des deux royaumes.

Selon le communiqué, la nomination par le Royaume-Uni de Sir Ken Costa en tant qu'envoyé spécial dans Vision 2030 et de Sir Anthony Seldon en tant qu'envoyé spécial pour l'éducation au plan de réforme renforce l'importance que le Royaume-Uni attache au développement des relations bilatérales.

L’objectif est de soutenir les passerelles de communication entre les peuples des deux pays et d’offrir des possibilités de coopération économique et sociale plus étroite.

La déclaration a souligné l'engagement de l'Arabie saoudite et du Royaume-Uni en faveur d'un partenariat à long terme visant à soutenir la mise en œuvre de Vision 2030 dans les domaines identifiés dans le cadre du partenariat stratégique. Cela comprend l’évaluation des possibilités d’investissement conjoint, notamment le Fonds d’investissement public du Royaume-Uni (PIF), le commerce bilatéral et les investissements qui concrétisent la vision 2030.

Selon le communiqué, le volume des échanges bilatéraux entre les deux pays dépasse 5 milliards de dollars par an.

La réunion a examiné les moyens de renforcer davantage la coopération, y compris la promotion des exportations mutuelles et l'attrait des investissements intérieurs directs.

Les secteurs d'investissement prioritaires de l'Arabie saoudite ont été discutés et des travaux ultérieurs identifieront de nouveaux domaines pour de nouveaux partenariats d'investissement stratégiques. Les deux parties ont également discuté des permis d'investissement accordés aux entreprises britanniques, qui investiraient plus de 10 milliards de dollars en capital.

Le comité a examiné le travail des groupes du secteur privé créés en mars 2018 pour faciliter les relations entre entreprises, qui contribuent à la réalisation de la Vision 2030. Les groupes se réuniront à Riyad et à Londres à la fin de cette année pour poursuivre leurs travaux. . Les deux parties ont exprimé leur gratitude pour les dirigeants d'entreprises de haut niveau dirigeant ces groupes.

La réunion a examiné les investissements directs et indirects du FIP dans les infrastructures, la technologie et la logistique. Le FIP continuera de travailler avec le Département du commerce international pour identifier les partenaires d’investissement stratégiques et les principales opportunités d’investissement. L’augmentation de la participation du FIP contribuera à la promotion des possibilités dans ce domaine.