Les startups de la French Tech sont moins nombreuses que les Américains à Eureka Park

Partager sur Facebook

Partager sur Twitter

Partager sur linkedin

Les start-up technologiques françaises présentes au CES 'Eureka Park constituaient le groupe le plus important de tous les pays, y compris les États-Unis, avec 315 entreprises exposantes (contre 293) à l'exposition sur l'innovation du salon. (Photo de ROBERT LEVER / AFP / Getty Images) Getty

Alors que le CES 2019 touchait à sa fin, les organisateurs de la convention ont confirmé ce que je ressentais depuis que le plus grand salon mondial de la technologie a ouvert ses portes plus tôt cette semaine: les startups françaises à Eureka Park constituaient le groupe le plus important de tous les pays, dépassant même le nombre de startups américaines présentées au salon CES Innovation.

"Nous avons 315 startups françaises à Eureka Park, suivies de 293 américaines et de 107 sud-coréennes", m'a confirmé Justin Siraj, coordinateur principal de la Consumer Technology Association (CTA), organisateur du CES.

L'année dernière, la France comptait déjà le plus grand nombre de startups technologiques (280) en dehors des États-Unis à Eureka Park, avec plus de 274 startups représentant tous les grands secteurs, parmi les dernières technologies en matière de véhicules autonomes, de villes intelligentes, d'intelligence artificielle ( IA), la technologie du sport, la robotique, la beauté, la santé et le fitness, etc.

"Notre présence a encore augmenté cette année", m'a confié Nicolas Amar, directeur exécutif de la French Tech. "Il y a un total de 414 entreprises technologiques françaises (vs 365 en 2018 et 275 en 2017) au CES 2019."

Mais contrairement aux années précédentes depuis le lancement duFrench Tech"Initiative il y a cinq ans de Fleur Pellerin, alors ministre en charge de l'économie numérique en France, aucun ministre ne s'est présenté à la CES pour soutenir l'écosystème technologique du pays, à l'exception d'Amar et de quelques représentants régionaux: une conséquence des" gilets jaunes " «Rébellion en France face à la baisse du pouvoir d'achat de la classe ouvrière et à l'introduction d'une nouvelle taxe sur le carburant diesel et au fait que la plupart des nouvelles entreprises technologiques françaises présentes au CES viennent en partie à la charge des contribuables, ce qui pourrait éventuellement inciter davantage des troubles à la maison.

Malgré le grand nombre d’entreprises (vous pouvez trouver la liste officielle des startups technologiques françaises à Eureka Park ici) que j’ai regardées, voici les 10 startups qui m’ont le plus excité jusqu’à présent:

XXII (22) ont développé une plate-forme de reconnaissance de la vision alimentée par l'IA capable de reconnaître des personnes et des objets à l'aide de toutes les caméras de surveillance vidéo standard pouvant être utilisées pour la sécurité, l'inspection, etc.
Archos est probablement l'une des plus grandes start-up du groupe avec plus de 60 millions de dollars de chiffre d'affaires annuel et a dévoilé 2 nouveaux écrans intelligents abordables (Mate 5 et 7), avec prise en charge d'Amazon Alexa et de Google Assistant, ainsi que le portefeuille matériel Safe-T pour les crypto-monnaies.
BassMe a dévoilé un subwoofer portable qui s'adapte à votre poitrine et utilise la propulsion et les vibrations déclenchées par des ondes sonores pour augmenter ce son et vous immerger complètement dans la musique, les vidéos ou les jeux.
Holoforge a présenté sa plate-forme collaborative de réalité mixte basée sur HoloLens de Microsoft pour créer des scénarios interactifs holographiques, une assistance vidéo à distance ou une numérisation de l'espace 3D pour le marché de l'éducation, la maintenance, le marketing ou l'assistance. Les clients actuels incluent Airbus, Bristol-Myers, Microsoft, Pichet Immobilier et Vinci Autoroute.
Le Pavé Parisien a présenté le premier haut-parleur Bluetooth haut de gamme au monde en béton. C'est lourd, solide et surtout très bruyant.
Marianka a présenté "La Matière Bavarde" ou Talkative Matter, une substance interactive utilisée comme revêtement intelligent pouvant être appliqué sur toutes sortes de matériaux (murs, bois, tissu, etc.) pouvant allumer / éteindre tout appareil électronique en en le touchant simplement.
Mywah a dévoilé le Edgar Wine Butler, un distributeur de vin connecté au verre pour les événements, les restaurants ou les aires de restauration, qui utilise des sacs étiquetés RFID et le WiFi pour suivre les stocks de vin, les portions et la surveillance à distance et peut servir trois types de vins différents à la bonne température , immédiatement et en continu.
PUP Scan est un scanner de poche connecté et mobile qui vous permet de numériser des documents en un clic, de les convertir en format numérique et de les envoyer instantanément par WiFi.
Simob a présenté MoonStart, un réseau de quais compacts permettant de recharger et de gérer un parc de mini-scooters Segway à auto-équilibrage partagés, répondant aux besoins de la mobilité à courte distance, à la fois intérieure et extérieure, pour les employés, les touristes ou les étudiants.
Canopée Urbaine a développé un système de canopée autonome et connecté de plantes grimpantes, cultivées à l'aide de cadres souples et légers en métal dotés de capteurs contrôlant le niveau d'hydratation de la plante et la température de celle-ci.