Le VC français Axeleo Capital atteint 45 millions d'euros et ferme son premier fonds dédié aux startups B2B

Basé à Paris Axeleo Capital a annoncé la levée d'un total de 45 millions d'euros d'actifs sous gestion et la fermeture de son fonds d'accélération Axeleo Capital I, un programme innovant combinant capital de risque et accélération des startups, afin de fournir aux startups B2B un soutien entrepreneurial, opérationnel et financier . Axeleo Capital a déjà effectué 20 investissements dans les semences et la série A au cours des 20 derniers mois.

Axeleo soutient les jeunes entreprises innovantes qui ciblent les défis de la transformation numérique des grands clients B2B, intervenant dans des domaines stratégiques tels que l'amélioration des données, l'IA, l'IoT ou la cybersécurité. Et le marché numérique B2B est en plein essor: les capitaux investis et le nombre de startups ont été multipliés par cinq en Europe depuis 2010.

Depuis 2013, Axeleo Capital accompagne les startups B2B par le biais de son programme Axeleo Scale dans leur croissance organisationnelle, financière et commerciale sur une période de 18 mois. Outre son programme d’accélération, le nouveau fonds servira à financer des séries d’amorçage et des séries A, avec des investissements allant de 0,5 à 4 millions d’euros.

«Avec la clôture de ce premier fonds, nous poursuivons notre stratégie d’être l’un des leaders des semences B2B en France», a déclaré Eric Burdier, président d’Axeleo Capital. «Le système est en place avec plus de 1900 startups en cours de transaction et 20 investissements réalisés en autant de mois d'activité! Nous assistons à une accélération des cycles de développement de nos startups: 5 fois leur chiffre d'affaires, 4x leur valorisation, une croissance de leur effectif de + 150% et en moyenne moins de 20 mois entre leur période de mise en marché et leur série A. »

Le FPCI Axeleo Capital 1 comprend l’appui du fonds French Tech Accélération exploité par Bpifrance, la région Auvergne-Rhône-Alpes, VINCI Energies, le groupe Crédit Agricole, BNP Paribas et la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes. Les family offices et les entrepreneurs expérimentés dans les technologies représentent 30% du fonds.

Peut-être intéressant pour vous:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *