Le président français Macron annonce un fonds de démarrage pour l'Afrique de 76 millions de dollars

Le président français, Emmanuel Macron, a annoncé le lancement d'un fonds de 65 millions d'euros (76,14 millions de dollars) destiné à fournir un accès au financement à faible coût pour les startups africaines, dans le cadre du lancement de l'initiative «Digital Africa».

Parlant à la VivaTech Lors de la conférence tenue à Paris la semaine dernière, le président Macron a déclaré qu'il existait une unité croissante en Afrique, qui servirait de base au lancement d'une stratégie globale visant à soutenir collectivement la croissance des écosystèmes numériques sur le continent.

Macron a déclaré qu’il n’y avait plus de séparation tangible entre l’Afrique francophone et l’Afrique anglophone – qui jusqu’à présent s’est accompagnée d’une division des approches – mais que l’accent doit désormais être mis sur l’élaboration d’une stratégie unique pour soutenir la croissance de l’Afrique.

le Afrique numérique initiative lancée par le Président au nom de l’agence de développement du pays Agence Française de Développement (AFD) vise à fournir une plate-forme pour promouvoir les entrepreneurs africains, en encourageant la collaboration et le partage des connaissances, en fournissant une base de données en ligne de ressources, en organisant des événements et en facilitant l'accès au financement.

«J'appelle tous les entrepreneurs africains, de tous les pays du continent, à rejoindre cette initiative Digital Africa et à rejoindre la plateforme», a-t-il déclaré.

Macron a déclaré que la France souhaitait jouer un rôle dans le financement des startups africaines, en vue de développer davantage l'écosystème entrepreneurial du continent.

Alors que les startups africaines ont "l'énergie" nécessaire pour innover rapidement, le président a indiqué que les principaux fournisseurs de financement, dont la France, ne s'étaient pas adaptés pour répondre aux besoins des entrepreneurs sur le terrain.

"Nous sommes trop lents, trop hésitants."

Pour cette raison, l’AFD s’emploie à créer un nouveau modèle de financement pour répondre efficacement aux besoins de financement des entrepreneurs africains, la nouvelle plateforme devant être lancée dans les prochaines semaines.

«Au cours des prochaines semaines, un instrument spécifique sera lancé – doté de 65 millions d’euros (76,14 millions de dollars US) pour lancer l’initiative -, afin de combler le manque de petits billets nécessaires à ces projets. [African] startups – allant de 30 000 EUR (35 000 USD) à 50 000 EUR (58 600 USD) – avec des [the recipients]être sélectionnés via la plateforme Digital Africa », a déclaré Macron.

De plus amples informations sur le processus de candidature sont disponibles ici.