Le président français appelle l'Europe à utiliser la Blockchain pour innover dans le secteur de l'agriculture

français Le président Emmanuel Macron a préconisé l’utilisation de blockchain innover chaîne d'approvisionnement la gestion dans le européen agriculture industrie. Le président a prononcé son allocution samedi lors de la 56ème Foire internationale de l'agriculture à Paris, sur le site d'actualités agricoles togolaises Agridigitale. signalé le 23 février.

Macron a appelé à l’unité des nations européennes pour faire face à la concurrence des marchés mondiaux Chine, Russie et le États Unis, soulignant l’importance de la UEPolitique agricole commune (PAC) à cet égard.

Il a identifié trois grandes stratégies pour faire progresser l'industrie agricole du continent et maintenir un avantage concurrentiel, affirmant qu '«aucun agriculteur ou consommateur ne veut être soumis au diktat de pays non européens». Parmi ces stratégies figurait un appel à l'innovation utilisant des technologies d'avant-garde telles que comme blockchain, avec Macron disant:

«Faisons-le en Europe, l’avant-garde de la technologie agricole, en développant des outils permettant de suivre chaque produit, de la production de la matière première au conditionnement et à la transformation. L'innovation est là et elle doit être utilisée dans le monde agricole, elle doit être pleinement utilisée car elle est au service de l'excellence partagée et servira le consommateur. "

La blockchain peut apporter de la transparence à la production et à la distribution agricoles pour apaiser les préoccupations grandissantes des consommateurs concernant la provenance et la durabilité des produits, a-t-il ajouté.

Parallèlement à une discussion sur les politiques écologiques dans le cadre de la PAC, Macron a également mis l’accent sur les possibilités de développement partagé dans les pays en développement. Afrique, appelant la France à "exporter son savoir-faire" et à renforcer les marchés émergents.

Comme signaléMacron, ancien dirigeant du secteur des télécommunications, soutient l’innovation numérique en tant qu’outil de réforme de l’administration française et de stimulation de l’économie nationale depuis ses débuts au pouvoir. En 2017, le président engagé transformer la France en une jeune nation – un sentiment suivi par le ministre de l’Economie et des Finances du pays, Bruno Le Maire, qui a m'a dit que la France est prête pour une révolution blockchain.

Au fur et à mesure que la blockchain gagne traction globalement pour remodeler l’agriculture – dans les domaines de la gestion, du financement et intégrité de la chaîne d'approvisionnement – un rapport publié à l'automne 2018 prévoir cette blockchain sur le marché de l’agriculture s’élèverait à plus de 400 millions de dollars d’ici 2023.

Ce mois-ci, le gouvernement chinois Publié un nouveau cadre pour promouvoir l'utilisation de la blockchain dans le secteur financier de l'agriculture.