Le Premier ministre chinois et le Premier ministre français assistent à un symposium des entrepreneurs – Xinhua

Le Premier ministre chinois Li Keqiang (à droite) et son homologue français en visite, Edouard Philippe, assistent à un symposium réunissant les dirigeants de plus de 30 entreprises chinoises et françaises à Beijing, capitale de la Chine, le 25 juin 2018. (Xinhua / Wang Ye)

BEIJING, 26 juin (Xinhua) – Le Premier ministre chinois Li Keqiang et son homologue français en visite, Edouard Philippe, ont assisté lundi à un symposium réunissant les dirigeants de plus de 30 entreprises chinoises et françaises.

Les deux dirigeants ont écouté les discours des représentants des entrepreneurs et se sont entretenus avec eux. Les entrepreneurs viennent des industries manufacturières, de l’énergie, de la finance et autres.

M. Li a déclaré que les entreprises des deux pays coopéraient depuis longtemps et avaient un grand potentiel de développement.

"La Chine ouvrira encore plus ses portes au monde extérieur", a souligné M. Li, ajoutant que cela permettrait de protéger et de promouvoir le système de libre échange et offrirait des opportunités aux entreprises du monde entier.

"Les entreprises françaises sont invitées à saisir cette opportunité et à renforcer leur coopération avec la Chine", a déclaré le Premier ministre chinois.

Selon M. Li, la Chine "ouvrira les bras" pour accueillir une coopération plus approfondie avec les entreprises françaises dans les hautes technologies.

"La Chine protégera strictement les droits de propriété intellectuelle et n'autorisera jamais le transfert de technologie forcé", a déclaré M. Li. "La Chine étendra les échanges de personnel avec des pays étrangers et offrira plus de confort aux voyageurs d'affaires étrangers se rendant en Chine, y compris ceux en provenance de France."

M. Li a dit croire que les deux gouvernements répondraient aux préoccupations des entreprises et permettraient une coopération plus fluide dans un plus grand nombre de domaines.

Philippe a déclaré que la partie française était satisfaite des réalisations des entreprises chinoises et françaises dans leur coopération.

La France soutient une discussion franche et sincère qui permette de trouver des solutions et de faire progresser la coopération, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre français a déclaré que son pays se félicitait des investissements supplémentaires de la Chine, exprimant l'espoir que les entreprises des deux pays ouvriraient de nouveaux champs de coopération avec les petites et moyennes entreprises jouant un rôle plus important.