Le Pakistan veut renforcer les relations bilatérales avec la France: le président

Le président Arif Alvi a déclaré que le Pakistan souhaitait renforcer ses relations bilatérales avec la France et explorer de nouvelles voies de coopération dans les domaines du commerce et de l'investissement, dans l'intérêt mutuel des deux pays.

Il s'est entretenu avec le président du Conseil des affaires franco-pakistanais du MEDEF International et le président de Total Global Services, Thierry Pflimlin, qui, avec sa délégation, l'a rencontré lundi à Islamabad.

Le président a souligné que le Pakistan offre diverses opportunités d'investissement aux investisseurs français, en particulier dans les secteurs de la fabrication, du logement, du tourisme, des communications et des infrastructures routières.

Il a déclaré que le Pakistan suivait une politique d'investissement cohérente comportant plusieurs incitations lucratives, telles que le rapatriement complet du capital, les gains en capital, le taux de rendement élevé, les dividendes et les bénéfices. Il a ajouté que les sociétés étrangères sont autorisées à utiliser les facilités d'emprunt auprès de banques locales et étrangères.

M. Arif Alvi a déclaré que le CPEC, avec son vaste portefeuille de projets dans les domaines de l’énergie, des réseaux routiers et ferroviaires, du développement de logiciels et bien d’autres, offrait des opportunités inestimables aux entreprises françaises. Il a précisé que sept zones économiques spéciales ont été établies au Pakistan et que les entreprises françaises peuvent établir et délocaliser leurs unités dans ces ZES. Il a invité les entreprises françaises à se manifester et à créer des coentreprises avec des entreprises locales et étrangères pour faire partie de la chaîne de valeur mondiale. Il a assuré que le gouvernement s'était engagé à faciliter le secteur privé à chaque étape du cycle de leurs projets.

Le Président a déclaré que, compte tenu du potentiel économique du Pakistan, la communauté internationale le considérait comme une destination très attrayante pour les investissements. Il a répété que le Pakistan accueillait les investisseurs et les entrepreneurs français.