Le Groupe SFPI est-il sûr pour les investisseurs?

Le Groupe SFPI est une entreprise industrielle française de petite capitalisation, bien gérée, avec un bilan solide et de bonnes perspectives. Ses actions ont chuté de 35% au cours de la dernière année sans autre raison apparente que la correction du marché à la fin de 2018.

Histoire et commerce de l'entreprise

Capitalisation boursière

211,94 millions d'euros

Valeur d'entreprise

170,41 millions d'euros

Trailing P / E

5,99

Prix ​​/ livre (mrq)

1.12

Valeur d'entreprise / EBIT

5.18

Actions en circulation

97,22 millions

Total des espèces (mrq)

132,52 millions d'euros

Dette totale (mrq)

90,99 millions d'euros

Taux de dividende annuel suivi

2,76%

Le groupe SFPI («La sécurité des personnes et de l'industrie») a été créé en France en 1985 par des entrepreneurs dirigés par Henri Morel, qui souhaitaient s'investir dans le domaine des solutions de sécurité spécialisées pour les personnes, les biens et l'environnement.

En 2017, le groupe SFPI a réalisé un chiffre d'affaires supérieur à 504,5 millions d'euros dans le secteur de la sécurité. 38% du chiffre d'affaires est réalisé hors de France. Le groupe SFPI compte 3 820 collaborateurs dont 40% hors de France.

La société exploite 4 entreprises de moins de 2 unités.

La construction est la sécurité et la sécurité pour les bâtiments. 364 millions d'euros de chiffre d'affaires (72% du chiffre d'affaires du groupe). Il comprend les systèmes MAC (fenêtres, stores, auvents, volets, portes de garage pour bâtiments résidentiels et non résidentiels) et la sécurité DOM (systèmes et équipements de verrouillage et de contrôle d'accès).

L'industrie est l'unité de traitement de l'air et de contrôle de l'énergie. 141 millions d'euros (28% du chiffre d'affaires du groupe). Il comprend les équipements et systèmes MMD (échangeurs de chaleur et de stérilisation) et NEU-JKF (solutions de traitement de l'air pour l'industrie).

La répartition des ventes est la suivante:

Ces entreprises ont de grandes bases installées, où les revenus du marché des pièces de rechange sont pertinents et très rentables. Les acquisitions sont essentielles pour conserver une position solide sur le marché des secteurs de la construction et de la rénovation.

SFPI a réalisé plusieurs acquisitions au fil des ans et, en 2018, a finalisé l’acquisition des 30% qu’elle ne possédait pas de DOM Security.

Ces dernières années, la société a fortement misé sur son internationalisation, le développement de nouveaux produits et sa stratégie de numérisation. Cela s'est traduit par des investissements en R & D (4,5% de la masse salariale) et par une capacité de production accrue (+37 millions d'euros au cours des 3 dernières années) qui ont contribué à renforcer la croissance organique.

Solidité financière

1. Bilan

La société dispose d’un solde de trésorerie net de 41,5 millions d’euros:

(en millions)

2018-06

Trésorerie totale

132,52

Dette à court terme

15.81

La dette à long terme

75.18

Trésorerie nette

41,53

Les capitaux propres s’élèvent à 188,80 millions d’euros.

2. gains

Au cours des 3 dernières années, SFPI a généré un bénéfice moyen de 28,8 millions d’euros et versé un dividende moyen de 3 millions d’euros (ratio de distribution de 10,4%). La moyenne des flux de trésorerie disponibles s'est établie à 15,65 millions d'euros, ce qui est inférieur au résultat net en raison de l'achat de placements au cours de la période.

2015-12

2016-12

2017-12

Moyenne

Ventes

508.88

475.44

504.5

496.27

EBIT

27.25

31,58

32.89

30,57

Marge EBIT

5,35%

6,64%

6,52%

6,17%

Revenu net de CO

8,78

20,78

23.18

17,58

Dividende payé

-2.00

-2,63

-4,38

-3.00

Libre circulation des capitaux

13.23

8.42

25.31

15.65

3 Résultats

En termes de rendement, la société a enregistré au cours des 3 dernières années un rendement moyen du capital employé de 16,84%:

2015-12

2016-12

2017-12

Créances

111,61

115,93

119.15

Inventaires

64,76

65,26

72,36

Immobilisations corporelles nettes

64.16

65,78

72,62

Comptes à payer

-62.01

-63,62

-64,15

Impôt à payer

-3,53

-1,73

-0,61

Capital employé

172.99

180,62

199,37

Produit d'exploitation

27.25

32,98

32.90

Retour sur capitaux employés

15,75%

18,26%

16,50%

La gestion

Henri Morel, directeur général Damien Chauveinc, directeur général adjoint Nicolas Loyau, directeur financier

Henri Morel est le fondateur du groupe. L'entrepreneur français a créé et développé plusieurs entreprises et les a consolidées dans le holding SFPI. Il contrôle 67,7% des actions de SFPI.

Perspective

Le Groupe SFPI a présenté ses résultats commerciaux pour 2018 en février dernier. Les ventes totales ont augmenté de 9%, toutes les unités y ayant contribué positivement. La croissance organique (hors acquisitions et désinvestissements) a été de 3%.

La société continue à présenter des chiffres solides, ce qui signifie que ses perspectives sont intactes.

Évaluation

Pour une entreprise présentant des conditions d'exploitation cohérentes, un bilan solide et une gestion stable, un multiple de P / E de 12 est bien mérité. La société a négocié entre 2016 et septembre 2018 entre 2,90 et 3,30 € (281 millions € et 321 millions € de capitalisation boursière), soit un P / E moyen de 12x, soit 14x hors trésorerie. En octobre, il s’élevait à 2 euros par action sans autre nouvelle pertinente que la conclusion de son acquisition de DOM Security.

Notez également que d’autres grands concurrents comme Assa Abloy (OTCPK: ASAZF) ou Allegion (ALLE) négocient en moyenne à un P / E de 20x +.

Revenu net de CO 2017

23.18

@ 12 P / E

278.16

Trésorerie nette @ juin 2018

41,53

Valeur totale

319.69

No. de. Actions en circulation

97.22

Valeur par action

3.29

Prix ​​du marché actuel

2,36

Valeur du juste prix

0,72

Des risques

Les conditions économiques en France et à l'international. L’utilisation par la société de ses énormes réserves de trésorerie. Les critères d’acquisition continueront d’être un élément clé du succès. Prix ​​des matières premières.

Divulgation: Je / nous n’avons aucune position dans les actions mentionnées, et nous n’envisageons pas d’initier de position dans les prochaines 72 heures. J'ai écrit cet article moi-même et il exprime mes propres opinions. Je ne reçois pas de compensation pour cela (autre que de Seeking Alpha). Je n'ai aucune relation d'affaires avec une société dont les actions sont mentionnées dans cet article.