Le décrochage scolaire a payé pour le PDG d'Aventus, Josh Royal

Qu'il abandonne ses études secondaires ou qu'il crée des affaires avec des centaines d'employés, Josh Royal découvre comment il est passé de difficultés à joindre les deux bouts pour générer des millions de revenus

avril
23, 2019

5 min de lecture

Il y a un peu plus d'une décennie, le fils adolescent d'une mère célibataire handicapée, vivant dans une petite maison avec une grande hypothèque, s'est retrouvé dans une position qu'aucun élève du secondaire ne devrait avoir à affronter; abandonner l'école pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère, ou trouver un autre moyen de joindre les deux bouts. La fin des études secondaires n’était pas très prometteuse dans cette charmante petite ville du sud des États-Unis. Josh Royal, âgé de 15 ans, a donc manifesté un plan, s'est rendu sur Internet à la recherche d'une opportunité, puis a abandonné ses études.

Au début, cela semblait être une mauvaise décision. Rester assis au café pendant des heures et des heures à parcourir le Web, à essayer différentes méthodes pour monétiser le trafic Web et gagner de l'argent en ligne. Cependant, à l’âge de 20 ans, il avait trouvé le moyen de générer suffisamment de revenus grâce à la publicité en ligne pour payer la maison de sa mère. Quel que soit l'argent qui lui restait, il réinvestit dans la croissance de son entreprise, en restant concentré, en évitant les distractions et en devenant de plus en plus passionné par les affaires.

Josh Royal a continué à apprendre, à évoluer et à évoluer jusqu'à la fondation de sa dernière entreprise en 2014, une opération de service à la clientèle américaine qu'il a baptisée Aventus, qui se traduit par le succès. Dans quelques années, Aventus compte maintenant des centaines d’employés, sert une multitude de clients Fortune 500 et génère des millions de dollars en revenus annuels. Voici quelques détails sur son voyage.

Il y a beaucoup d'histoires de haillons à la richesse là-bas. Qu'est-ce qui rend le vôtre unique?

Chaque histoire de haillons à la richesse est unique, façonnée par les circonstances, les relations, l'attitude et la passion. Je pense qu'une des clés de mon succès a été d'aller au-delà des événements négatifs de ma vie. J'ai trouvé plus important de se concentrer sur les possibilités plutôt que de s'attarder sur ce qui fonctionne contre moi. C’est ainsi que j’ai pu entretenir et entretenir des relations qui me permettent de rester dynamique et positive.

Vous êtes un millionnaire autodidacte. En tant que créateur, à quel point pensez-vous que la passion est importante et quel rôle a-t-elle joué dans votre réussite?

La passion est extrêmement importante. Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez. J'ai toujours été extrêmement passionné d'aider les autres à réussir. Par exemple, la première personne que j'ai embauchée chez Aventus a commencé en tant que représentant du service clientèle. Cinq ans plus tard, elle occupe le poste de directrice de la gestion des comptes et gagne quatre fois son salaire de départ, avec des responsabilités lui permettant de voyager dans le monde entier. Voir les gens grandir me donne de l’énergie et me permet de développer davantage l’entreprise.

Je pense qu’il est également important de reconnaître ce que signifie être «fait par soi-même». Dans mon cas, j’ai eu de bonnes relations avec des personnes qui ont cru en moi lorsque les choses étaient douteuses. Je ne serais pas ce que je suis sans ces personnes et je m'en voudrais de ne pas reconnaître leur contribution à ma réussite.

De nombreux entrepreneurs et coachs d'entreprise enseignent que la ténacité est la qualité dont un entrepreneur a le plus besoin. Êtes-vous d'accord?

La ténacité est essentielle au succès. Conduire et croire en ses propres idées – les fondements de la ténacité – sont les deux ingrédients les plus importants du succès. Si vous avez la volonté de vous dépasser, vous réussirez. Si vous croyez vraiment en vos idées, vous voudrez mettre tout en œuvre pour les rentabiliser. Je suis également un grand partisan de la loi de l'attraction.

La plus grande peur de la plupart des gens est de parler en public. Ayant une formation en informatique, je suppose que vous étiez un introverti. Comment passez-vous d'un introverti à un extraverti – et selon vous, est-ce important pour réussir?

Je suis vraiment un introverti. En développant mon entreprise, j’ai constaté que l’honnêteté, l’intégrité et l’authenticité étaient essentielles à la réussite de l’entreprise. Donc, je ne travaille pas pour devenir quelque chose que je ne suis pas. En fait, je pense qu'être introverti me rend plus sensible aux besoins de nos clients, me permettant de les engager de manière réelle et sincère, en leur proposant des solutions basées sur une compréhension de leurs besoins et de leurs priorités.

Les médias considèrent souvent les entrepreneurs et les hommes d’affaires comme avides ou égoïstes. Comment équilibrez-vous les besoins égoïstes et non égoïstes et où tracez-vous la ligne? Quelle est l'importance de la charité pour vous?

Bâtir une entreprise prospère est une entreprise socialement bénéfique pour laquelle l’entrepreneur assume tous les risques. Une entreprise prospère crée des emplois pour les particuliers et des recettes fiscales pour le gouvernement. Je travaille pour que nos employés soient rémunérés, reconnus et récompensés pour leurs efforts. Je me suis engagé à respecter toutes les réglementations. J'ai été en mesure de créer une entreprise rentable sur le plan professionnel et financier.

La charité est importante. Au fil des ans, nous avons investi dans plusieurs organismes de bienfaisance, en particulier ceux qui s’occupent des adolescents sans abri et à risque.

En tant qu'entrepreneur occupé, je suis sûr que vous avez du mal à concilier votre travail et votre vie personnelle. À quoi ressemble votre vie personnelle?

En tant que PDG d'un grand BPO, je suis extrêmement occupé, mais vivre dans une communauté de villégiature à Porto Rico me permet de ralentir. Le week-end, je passe du temps à la plage avec ma fiancée, Liz, et notre bouledogue français, Audric. Nous vivons ici depuis 6 mois et c’est incroyable. Quand nous ne sommes pas à la plage, nous nous dirigeons vers le vieux San Juan pour écouter de la musique salsa et des mojitos avec des amis. Certains week-ends, nous visitons les îles des Caraïbes environnantes pour voir ce qu'elles ont à offrir, car je me suis toujours intéressé aux voyages et à la découverte de nouvelles cultures.