Le Centre de l'Université de Moncton offre un nouveau programme de mentorat aux entrepreneurs

MONCTON – Luc Jalbert, cofondateur de Prelam Enterprises, a déclaré qu'un nouveau programme de mentorat pour les entrepreneurs existants, géré par un centre de l'Université de Moncton, constituait «un grand pas en avant».

"Quand j'étais plus jeune [and got] commencé dans les affaires, j’ai eu le courage d’aller demander aux gens d’affaires. Je frappais à leur porte et demandais conseil. Mais la plupart des gens ne le font pas », a déclaré Jalbert. "Donc, le fait qu’il existe un programme auquel ils peuvent se connecter et être jumelé à quelqu'un qui est déjà en affaires et a connu des échecs et des succès, et tout ce qui va avec, cela fait une grande différence."

Lundi, le gouvernement fédéral a annoncé une contribution de 94 875 $ dans le cadre du programme de développement des entreprises de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). Le programme de mentorat, dispensé en français, est géré par le CARDE, en partenariat avec le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB).

CARDE gère déjà un programme pour les étudiants. Jalbert, qui est mentor dans ce programme depuis 2015, a déclaré que le programme avait permis de mettre en correspondance des étudiants avec des mentors en fonction de leurs compétences et de leur secteur d'activité.

Le directeur général du CÉNB, Thomas Raffy, a déclaré que l'élargissement du programme aux entrepreneurs existants découlait d'un rapport sur la tournée provinciale de l'organisation en 2017. De nombreux chefs d'entreprise ont déclaré que le mentorat serait utile.

"Parce que lorsque vous êtes dans les trois premières années de votre entreprise, vous ne savez pas nécessairement ce que vous êtes censé faire", a déclaré Raffy. "Ou vous pensez le savoir, mais vous avez trop peur de consulter d'autres personnes parce que cela pourrait être de la concurrence … ils avaient besoin d'un environnement sûr pour avoir ce mentorat."

Le programme de mentorat de CARDE étant déjà opérationnel, le CÉNB a décidé de collaborer avec CARDE pour lancer un programme de mentorat destiné aux entrepreneurs.

«Nous avons dit qu’il n’était pas nécessaire de dupliquer cela et que vous ouvriez le vôtre. Commençons par ouvrir une deuxième branche de notre programme. C’est donc ce que nous permet ce financement », a déclaré Pauline Roy, directrice de CARDE.

le Patrick Albert Programme de mentorat en entrepreneuriat a été lancé en 2015 pour encourager les idées novatrices et fournir des conseils personnalisés aux étudiants entrepreneurs en les mettant en contact avec des mentors familiarisés avec le climat des affaires de la région. Mais cette expansion permettra aux entrepreneurs avec des startups ou aux petites et moyennes entreprises au cours des trois premières années d’activité de devenir des mentées.

Avec une cible élargie, la prestation du programme peut être un peu différente, «mais l'intention est la même», a-t-elle déclaré.

«C’est pour obtenir le leadership dans notre monde des affaires afin de soutenir les entrepreneurs en devenir dans la région», a-t-elle déclaré.

Le programme élargi en est encore au stade du développement, mais pour la première année, Roy espère toucher 15 à 20 entrepreneurs qui souhaitent un mentorat. Ils recherchent maintenant des mentors et des participants pour le nouveau programme.