L’Amazonie africaine cherche à résoudre un problème avec Vivo Tieup

(Bloomberg) – Le projet de Jumia Technologies AG d’étendre sa plate-forme de vente au détail et de négociation en ligne dans les régions les moins développées d’Afrique présente depuis longtemps un défi de taille: le manque d’adresses officielles pour les livraisons.

Cela pourrait être sur le point de changer en raison d'un accord avec Vivo Energy Plc, le propriétaire de plus de 2 100 stations-service Shell et Engen, coté à la Bourse de Londres, situé sur le continent. Selon les termes de l'accord, les sites serviront de points de collecte pour les produits achetés par Jumia et les clients pourront les payer en même temps qu'ils achètent de l'essence.

«Nous cherchons constamment à adapter notre technologie pour faire partie de l'infrastructure locale et devenir plus accessible à davantage de clients», a déclaré Boris Gbahoue, vice-président du marketing chez Jumia. «Le partenariat avec Vivo permettra à Jumia de livrer facilement des produits aux clients actuels et nouveaux, y compris dans les zones reculées.»

Jumia, souvent appelée l’Amazonie africaine, a été fondée en 2012 par les entrepreneurs français Sacha Poignonnec et Jeremy Hodara et compte maintenant plus de 4 millions de clients. Présente au Nigeria et dans 13 autres marchés africains, la société basée à Berlin doit surmonter des défis tels que le manque de pénétration de l'internet, la cartographie et les clients sans compte bancaire. Pour Vivo, cet accord offre la possibilité de développer davantage son activité en forte croissance, hors carburants.

Les deux sociétés ont vendu des actions sur les marchés internationaux au cours des 18 derniers mois. Jumia a gagné 35% depuis son introduction en bourse à New York en avril et s’élève à 1,5 milliard de dollars, tandis que Vivo est cotée à Londres un an plus tôt et vaut environ 1,9 milliard de dollars.

Leur partenariat sera initialement déployé au Kenya, au Maroc, au Sénégal et en Côte d'Ivoire.

Pour contacter le journaliste sur cette histoire: Loni Prinsloo à Johannesburg à [email protected]

Pour contacter les rédacteurs en charge de cette histoire: Rebecca Penty à [email protected], John Bowker, Giles Turner

<p class = "toile-atome toile-texte Mb (1.0em) Mb (0) – sm Mt (0.8em) – sm" type = "text" content = "Pour plus d'articles de ce genre, rendez-nous visite à bloomberg.com"data-reactid =" 19 "> Pour plus d'articles de ce genre, rendez-vous sur bloomberg.com

© 2019 Bloomberg L.P.