La France et l'Azerbaïdjan discutent du développement de l'agriculture

23 mai 2019 18h02 (UTC + 04: 00)

44

Par Leman Mammadova

Le développement de l’agriculture est constamment sous les projecteurs de l’Azerbaïdjan. Le pays cherche donc à améliorer sensiblement l’agriculture en mettant en œuvre des réformes dans ce domaine et en coopérant avec les centres agricoles les plus dominants du monde.

Dans le cadre de sa visite en France, le ministre azerbaïdjanais de l'Agriculture, Inam Karimov, a rencontré le ministre français de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume.

Lors de la réunion, il a été noté que le développement de l'agriculture, la sécurité alimentaire et la fourniture de produits alimentaires de haute qualité à la population étaient les domaines prioritaires dans les deux pays.

Karimov a déclaré que l'Azerbaïdjan accordait une attention particulière au développement de l'agriculture.

Il a donné des informations sur les conditions générales créées en Azerbaïdjan dans cette région, notant que le secteur agraire est fortement soutenu par l'État.

Le ministre a informé son homologue de l’exposition internationale de l’agriculture de la Caspian Agro Azerbaijan et a invité la France à participer en tant qu’invité d'honneur à cette exposition l’année prochaine.

Il a également appelé les entrepreneurs français engagés dans l'agriculture à être plus actifs et à tirer profit du marché libéral de l'Azerbaïdjan.

Guillaume, à son tour, a exprimé son plaisir de participer à Caspian Agro l'année prochaine, soulignant que les entrepreneurs engagés dans l'agriculture en France souhaitaient renforcer la coopération avec l'Azerbaïdjan.

Il a indiqué que la France était prête à aider l'Azerbaïdjan dans les domaines de l'élevage, des TIC, de la viticulture et de l'agriculture.

Le ministre français a déclaré que lors de la prochaine visite du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) en Azerbaïdjan en juin, la délégation française comprendra également des entreprises agricoles.

Caspian Agro, l’un des salons les plus importants et les plus visités de la région, est conçu pour promouvoir l’agriculture durable, la mise en œuvre de technologies de pointe dans le complexe agro-industriel de l’Azerbaïdjan, l’échange de meilleures pratiques et le renforcement des liens commerciaux mutuellement bénéfiques. agriculteurs locaux et étrangers. Cette année, plus de 200 entreprises de 25 pays ont participé à l'exposition.

Le 22 mai, un événement gastronomique intitulé "Flavour Planet" a eu lieu au Centre culturel azerbaïdjanais à Paris sous les auspices de l'ambassade d'Azerbaïdjan en France et du ministère français de l'Agriculture et de l'Alimentation, ainsi que de la société agro-alimentaire de l'Etat azerbaïdjanais, et de la société des conseillers agricoles des ambassades accréditées en France.

La 13ème année de “Flavour Planet” a été consacrée à la diversification des traditions agricoles des pays. Lors de l'événement, les ambassades ont présenté les produits gastronomiques de leurs pays. Les ambassades de 15 pays accrédités en France étaient présentes: Allemagne, Azerbaïdjan, Autriche, États-Unis, Canada, Bulgarie, Suisse, Hongrie, Lituanie, Estonie, Slovénie, Malte, Pays-Bas, Finlande et Irlande.

Le ministre Inam Karimov, l'ambassadeur d'Azerbaïdjan en France, Rahman Mustafayev, la représentante du ministère français de l'Agriculture et de l'Alimentation, Beatrice Frecenon, présidente de la Société de consultants agricoles à Paris, Dieter Beisteiner, ainsi que d'autres ont participé à l'événement.

L’Azerbaïdjan et la France coopèrent actuellement dans les domaines de l’élevage, de l’insémination artificielle, de la viticulture et autres. La France partage son expérience avec l'Azerbaïdjan dans le secteur agricole, notamment pour la modernisation de la santé animale et des services épidémiologiques.

L'Azerbaïdjan accorde une attention particulière au développement de l'agriculture, qui est l'un des principaux domaines du secteur non pétrolier. Le développement dynamique de l’économie de l’Azerbaïdjan au cours des dernières années et l’expansion des possibilités financières du pays ont ouvert de nouvelles perspectives pour l’agriculture.

Leman Mammadova est la journaliste de AzerNews, suivez-la sur Twitter: @ leman_888

Suivez-nous sur Twitter @AzerNewsAz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *