Influence de la cuisine française sur la culture culinaire indienne

L’histoire culinaire de l’Inde et de la France remonte à des siècles, voire des millénaires. Au fil du temps, les ingrédients, les saveurs, les couleurs, les textures, les odeurs et les présentations ont évolué pour devenir raffinés et extrêmement diversifiés dans les cuisines des deux pays. Les deux cuisines sont excessivement indulgentes en matière d'ingrédients et les habitants des deux cultures partagent une quantité incroyable d'amour et de passion pour leur nourriture. Il n’est pas surprenant que la culture française soit très appréciée en Inde. Bien que l'Inde ne soit pas une nouveauté dans la cuisine française, nous assistons actuellement à une acceptation et une appréciation graduelles de la cuisine française par les clients indiens.

Une nouvelle vague de restaurants décontractés d'inspiration française et française a envahi notre pays. Les chefs et les investisseurs sont maintenant prêts à expérimenter en raison de la croissance du marché qui a ouvert la voie à certains des concepts de restaurant les plus raffinés et les plus nouveaux entrant en Inde. Aujourd'hui, nous voyons tant de plats français au petit-déjeuner, au déjeuner et même au menu du dîner de restaurants locaux et de chaînes populaires. La Crème Brûlée, par exemple, un dessert réputé à base de riche crème pâtissière garnie de sucre caramélisé, présente de nombreuses adaptations indiennes, telles que la Crème Brûlée à l’indienne infusée de safran qui figure sur les menus non exclusivement français. Les salades, les soupes et les plats principaux de base en français, comme les plats à base de canard et de viande basés sur des recettes françaises classiques, sont également adaptés en Inde. Non seulement cela, avec autant de bistrots (inspirés des restaurants français traditionnels qui servent de la nourriture dans un cadre modeste), de jour en jour, il n’est plus nécessaire de se rendre dans un restaurant chic pour savourer un Coq au vin ou un Croque Monsieur. peut avoir dans ces bistrots indiens offrant des plats français traditionnels tous les jours, toute la journée.

La seule création française à laquelle les Indiens ont adhéré de tout cœur est la pâtisserie. La France est sans aucun doute la maison ultime des meilleurs desserts. Makin est à la fois une science (un équilibre de saveurs et de textures différentes) et un art. La culture indienne glorifie à la fois la science et l'art. C'est pourquoi l'approche française de la pâtisserie est bien accueillie ici. Il convient également de noter que la commodité de ne pas avoir à se rendre en France pour profiter d'une expérience culinaire délectable joue également un rôle important pour faire de la cuisine française un succès retentissant en Inde. Les habitants des villes métropolitaines indiennes sont fiers de savoir que des établissements français authentiques et haut de gamme s'épanouissent dans leurs villes.

La gastronomie française a subtilement influencé la cuisine indienne. Maintenant, les plats ici sont préparés avec des ingrédients locaux mais avec des techniques françaises. Vous voyez donc des plats d’influence française modifiés et modifiés pour s’adapter au palais indien. De nombreux chefs indiens ont également commencé à travailler avec des méthodes françaises de base – en utilisant des sauces, des bouillons, des réductions, des compotes – tout en présentant leurs plats de manière chic.

Cela reflète à son tour l'influence de la cuisine française en Inde. Les chefs brisent les stéréotypes en préparant des plats végétariens avec une touche française – des plats attrayants visuellement, inventifs du point de vue gastronomique et fidèles au luxe et à la précision traditionnels de la cuisine française. Beaucoup proposent même des salades élaborées comprenant des légumes populaires en France, tels que le céleri-rave, les navets, les caramboles, la rhubarbe et le panais, dans une vinaigrette française et dans une présentation typique des cuisines françaises. Certains expérimentent et associent même des préparations françaises avec des thés exotiques pour améliorer leur santé.

Tout se résume au fait que les clients indiens sont aujourd'hui plus enclins à expérimenter des cuisines et des ingrédients étrangers. Il y a eu une forte augmentation de la demande pour les pains français que nous vendons à L ›Opéra, ainsi que pour d'autres produits similaires au cours des cinq dernières années.

En fait, lorsque nous sommes arrivés en Inde il y a plus de 10 ans, nous avons constaté un sérieux manque de pains et de pâtisseries français authentiques. C’était une fenêtre d’opportunité pour créer une marque capable de répondre à l’envie croissante d’une authentique cuisine française. Nous avons donc persévéré et réussi à exécuter le concept pour faire de l’Opéra la première pâtisserie, boulangerie et même lancé notre Salon de Thé (salon de thé) permettant aux clients de déguster des spécialités françaises dans un cadre plus grand.

D'autres cuisines internationales ont également trouvé la faveur des convives indiens. Au cours des dernières années, de nombreux restaurants servant des ramen japonais et des tacos mexicains ont ouvert leurs portes pour satisfaire le palais de plus en plus curieux de ces Indiens qui mangent au restaurant deux ou trois fois par semaine. Pour les crêpes, les quiches, les baguettes et les croissants, ce sont surtout des entrepreneurs français qui ont créé des restaurants, des kiosques, voire des food trucks, pour répandre les saveurs de leur pays sur ces côtes. Passionnés de cuisine française, ces entrepreneurs apportent de nouvelles expériences à leurs villes de résidence, avec des terrasses à la parisienne, des croissants légers et des macarons aux allures de bijou.

Le fait que les Indiens adhèrent aux traditions françaises et à la vie est évident du fait qu’il existe un intérêt croissant pour le fromage brie et le pain au levain. C’est la réceptivité de la cuisine française, en particulier des jeunes, à la cuisine française qui a conduit au succès de nombreux concepts mis au point par L’Opéra. D'autres marques françaises, telles que Brioche Dorée et Paul, ont également établi leurs succursales indiennes pour la même raison. Pour moi, l'Inde a définitivement atteint un point où la culture alimentaire s'ouvre à diverses influences, et cela ne se poursuivra que dans les années à venir.

L’auteur est président exécutif de L’Opéra, une authentique pâtisserie française, boulangerie et salon de thé de Delhi-NCR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *