GreenTec Capital Partners signe un protocole d'accord pour renforcer l'esprit d'entreprise en Afrique

La délégation générale sénégalaise pour l'accélération de l'entrepreneuriat des femmes et des jeunes (DER) a signé un accord de partenariat avec GreenTec Capital Partners, l'un des principaux investisseurs allemands dans les startups africaines

À travers son fonds d'innovation, la DER a investi dans 44 startups sénégalaises en 2018. (Source de l'image: GreenTec Capital Partners)

L’objectif de cet accord est la création du premier centre régional de Venture Building en Afrique, destiné à relever les défis de l’investissement en fournissant des tickets d’investissement d’un montant compris entre 11134,30 USD et 556715,00 USD pour les entrepreneurs en voie de développement.

Les besoins des startups, des MPME et des PME en Afrique s’articulent autour d’une combinaison équilibrée de financement et de soutien opérationnel.

Cet accord a été signé par le ministre délégué à l'entrepreneuriat, Papa Amadou Sarr, et le PDG et cofondateur de la société d'investissement allemande GreenTec Capital Partners, Erick Yong, rejoignant les ambitions mutuelles des deux entités au profit des jeunes entrepreneurs sénégalais en:

· Assurer le financement du secteur numérique

· Renforcement des capacités opérationnelles des startups

· Mise en place d'une infrastructure commune pour permettre aux startups de se développer de manière durable

L'initiative conjointe devrait permettre aux entrepreneurs à fort potentiel d'obtenir un meilleur accès au soutien dont ils ont besoin pour se développer. L'accès à un soutien sous forme d'assistance opérationnelle personnalisée créera de la valeur pour les entrepreneurs qui ont mûri au-delà de la phase de création de valeur pour les incubateurs et les accélérateurs. Cela contribuera à améliorer encore la qualité des startups et à améliorer leurs chances de réussite.

La collaboration entre la République du Sénégal et GreenTec Capital Partners coïncide avec les ambitions de l’initiative française Digital Africa conduite par Karim Sy qui s’est engagé à apporter le soutien total de l’initiative française à ce nouveau centre de construction d’écosystèmes.

En 2019, la DER vise à soutenir plus de 150 startups et PME du numérique, en investissant plus de 11,13 millions USD, tout en soutenant 20 autres startups avec le modèle de construction de capital-risque de GreenTec Capital.