French Open: Un changement «injuste et inapproprié» dans le programme des femmes critiqué

La décision de la French Open de déplacer les demi-finales simples dames du tribunal principal de Roland-Garros a été qualifiée "d'inéquitable et inappropriée" par la WTA.

La décision de la French Open de déplacer les demi-finales du simple femmes du tribunal principal de Roland-Garros a été qualifiée d ’" injuste et inappropriée "par la Women's Tennis Tennis Association (WTA).

Les matchs de demi-finales ont été reportés à vendredi, le même jour que les demi-finales du simple messieurs.

Les organisateurs ont décidé de déplacer les demi-finales du tribunal principal de l’Open de France – le tribunal Philippe Chatrier – de 15 000 places, au profit de tribunaux plus petits.

La rencontre de Johanna Konta avec Marketa Vondrousova aura lieu à la Cour Simonne Mathieu, tandis que Ashleigh Barty et Amanda Anisimova se réuniront à la Cour Suzanne Lenglen.

Mais Steve Simon, PDG de WTA, a exprimé sa déception devant la décision prise par les responsables de la planification.

"Il ne fait aucun doute que le calendrier a été remis en cause par les conditions météorologiques et que la WTA comprend les problèmes de calendrier présentés à Roland Garros", a déclaré Simon.

«Nous sommes toutefois extrêmement déçus par l’organisation des demi-finales des deux femmes sur les courts extérieurs. Cette décision est injuste et inappropriée.

«Les quatre femmes qui ont si bien joué et réussi jusque-là ont gagné le droit de jouer sur la plus grande scène.

"Nous pensons que d'autres solutions étaient possibles, qui auraient profité aux fans comme à tous les joueurs."

Les deux demi-finales féminines ont débuté vendredi à 10h, tandis que Roger Federer et Rafael Nadal partent à 11h50 sur Philippe Chatrier.

Court Suzanne Lenglen a une capacité de 10 000 places et est le deuxième terrain d’exposition de Roland Garros, tandis que la nouvelle Cour Simonne Mathieu – d’une capacité de 5 000 places – est le troisième terrain d’exposition du tournoi.

"Les organisateurs du tournoi ont décidé de programmer les deux demi-finales féminines à la même heure le même jour pour des raisons d'équité", a déclaré un communiqué de la Fédération française de tennis.

«La décision de tenir ces matches à Court Suzanne Lenglen et Court Simonne Mathieu à la place de Court Philippe Chatrier était une décision logique, car la première demi-finale masculine devrait commencer à 12h50 sur Court Philippe Chatrier.

«Si une demi-finale féminine était également disputée à la cour, Philippe Chatrier, la première demi-finale masculine serait probablement entamée tardivement, avec le risque que la deuxième demi-finale ne soit pas terminée. Cela créerait des problèmes d'équité.

«Cette décision permet au plus grand nombre de spectateurs d'assister à deux matchs prestigieux sur le court Suzanne-Lenglen et le court Simonne-Mathieu, pour seulement 20 € (22,50 $).

"En outre, les conditions météorologiques font que nous ne souhaitons prendre aucun risque."

Ce contenu a été republié avec l'autorisation de CNN.