Equity domine le portefeuille financier des entrepreneurs mondiaux Elite

Les entrepreneurs fortunés choisissent les capitaux propres comme premier choix pour la répartition de l'actif.
          
            Getty Images / iStockphoto

21 novembre 2018 à 17h08 ET

La longue série de marchés boursiers haussiers du monde entier a poussé les entrepreneurs fortunés – ceux dont les actifs investissables se situaient entre 10 et 25 millions $ US – à choisir des actions comme leur meilleure allocation par rapport à leurs propres entreprises cinq ans, selon un rapport publié mercredi par BNP Paribas Wealth Management.

Les entrepreneurs fortunés du monde entier investissent plus de 20% de leur capital financier dans des actions. Aux États-Unis, le pourcentage est encore plus élevé, atteignant 28%, selon le rapport de BNP Paribas Global Entrepreneur de 2019.

«De nombreux entrepreneurs américains ont confiance dans l’économie et les résultats des entreprises. Il y a plus d'opportunités sur le marché des actions », a déclaré Wade Balliet, stratège en chef des investissements à Bank of the West, une filiale de BNP Paribas.

Toutefois, selon le rapport, les entrepreneurs très fortunés, disposant d'au moins 25 millions de dollars d'actifs pouvant être investis, pèsent toujours le plus lourdement sur leurs propres activités.

Le rapport était basé sur une enquête menée auprès de 2 763 entrepreneurs fortunés dans 23 pays entre juillet et août. Depuis lors, le marché boursier américain a connu un ralentissement. Cette semaine, la vente a effacé les gains de l'année.

En outre, 85% des entrepreneurs fortunés interrogés investissent activement dans d'autres entreprises à fort potentiel par le biais de véhicules d'investissement en capital-investissement, la technologie étant le secteur phare. À l'échelle mondiale, 55% des entrepreneurs fortunés investissent actuellement dans les sociétés de technologie, suivis des services financiers (40%), de la vente au détail (32%), des télécommunications (29%) et des produits pharmaceutiques (24%).

L'appétit pour le secteur de la technologie varie d'un pays à l'autre. Les plus voraces sont la Belgique (79%), puis l'Inde (74%) et Singapour (70%).

Pour les entrepreneurs très fortunés, les trois principaux secteurs dans lesquels ils répartissent leurs actifs sont la technologie (45%), les services financiers (43%) et la vente au détail (34%). En quatrième lieu se trouvent les investissements durables et responsables (30%).

«Les entrepreneurs très fortunés sont de plus en plus soucieux des investissements durables et responsables», a déclaré Pierre Ramadier, responsable du groupe Bank of West Wealth Management.

Les personnes basées en Chine, au Royaume-Uni et en Espagne sont les plus convaincues du potentiel des investissements durables et responsables, qu'ils anticipent sur les possibilités commerciales pour les causes qui leur tiennent à cœur, notamment la lutte contre le changement climatique et la protection de l'environnement, selon le rapport.