Entrepreneuriat et investissement en France

1. La France est une puissance économique mondiale

Avec un PIB de 2,762 milliards de dollars aux prix courants en 2019, la France est la septième économie mondiale. après les États-Unis, la Chine, le Japon, l'Allemagne, l'Inde et le Royaume-Uni (FMI, avril 2019). C’est également le deuxième marché d’Europe avec plus de 67 millions de consommateurs. La France abrite 29 des 500 plus grandes entreprises mondiales (Fortune Global 500, 2017). L’économie française va au-delà des secteurs économiques bien connus du luxe et de l’agroalimentaire, mais dispose également de solides secteurs de la banque et de l’assurance, ainsi que des industries de l’énergie et de l’automobile.

2. La France est ouverte aux investisseurs étrangers et située au cœur de l'Europe

21 sociétés étrangères choisissent la France pour de nouveaux investissements chaque semaine. Il existe plus de 28 000 entreprises à capitaux étrangers en France, employant 11% des effectifs. Ils représentent 21% du travail dans l'industrie, 30% des exportations françaises et 21% des dépenses domestiques de R & D. La France se classe au 10ème rang pour le stock d'investissements directs étrangers (IDE) (source CNUCED, 2017).

En 2018, l’attractivité de la France s’est encore améliorée et la France a été choisie pour accueillir 1 323 projets d’investissements étrangers, chiffre supérieur à celui de 2017 (soit 1 298), ce qui était déjà un record.

En tant que membre fondateur de l'Union européenne et de la zone euro, la France a également un accès direct au marché unique européen et aux partenaires de l'UE. Son emplacement géographique stratégique et ses infrastructures de transport de haute qualité font de la France un centre d’accès facile à d’autres pays, continents et régions géographiques tels que la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). La France est classée 8ème sur 137 économies en termes de qualité de ses infrastructures selon le Rapport sur la compétitivité mondiale 2018. Il possède le deuxième plus long réseau ferroviaire au monde.

3. Paris: première place financière de l’Union européenne

Paris se situe derrière Beijing et Tokyo, mais au-dessus de Londres et de New York dans le classement des villes abritant le siège du plus grand groupe de sociétés du Top 500 (27 sièges). Avec une activité de gestion d’actifs de 4 000 milliards d’euros (soit 1,5 fois le PIB français), Paris est un centre financier mondial et le leader européen du capital risque avec 3,6 milliards d'euros levés en 2018. La ville se situe également en tête du classement des investissements en capitaux dans l'UE, avec 12,4 milliards d'euros investis dans 1 400 entreprises en 2016. Quatre banques françaises figurent parmi les 20 plus grandes banques mondiales.

4. Une nation d'entrepreneurs

La France est le premier créateur d’entreprises en Europe. La France a enregistré un nombre record de 691 000 créations d'entreprises en 2018, soutenue par une augmentation de 28% des micro-entreprises, ainsi que des entreprises unipersonnelles classiques (en hausse de 20%). Il ne faut que 3,5 jours pour créer une entreprise en France, contre 4,5 au Royaume-Uni et 10,5 en Allemagne. Le taux d’intentions entrepreneuriales français est l’un des plus élevés d’Europe. En 2018, 50% des 18-24 ans ont déclaré vouloir créer une entreprise. Avec la Station F, qui vise à devenir le plus grand incubateur de start-up au monde avec une capacité d'accueil de 1 000 start-up, la France se positionne comme une «nation de start-up».

5. Ressources humaines hautement qualifiées et productives

La France investit massivement dans son système éducatif (5% du PIB). Il dispose d'un personnel hautement qualifié et adaptable, capable de maîtriser les nouvelles technologies, indispensables pour accroître la productivité. Quelque 44,7% de la population âgée de 25 à 34 ans et 33,5% de la population âgée de 25 à 64 ans possèdent un diplôme d’enseignement supérieur. La France se classe également au 7ème rang mondial pour la productivité horaire du travail, devant l'Allemagne (8ème) et le Royaume-Uni (18ème) (source: Conference Board, 2017).

86% des chefs d’entreprise étrangers interrogés considèrent que l’éducation et les qualifications de la main-d’œuvre française sont attractives.

6. Un pays innovant

Avec des dépenses intérieures en recherche et développement équivalant à 2,2% du PIB, La France au 6ème rang mondial selon le World Competitiveness Yearbook 2018 (derrière les États-Unis, la Chine, le Japon, l'Allemagne et la Corée). Les cinq principaux secteurs d’investissement dans la R & D sont la fabrication de voitures, d’aéronefs et de véhicules spatiaux, les produits pharmaceutiques, les activités scientifiques et techniques, ainsi que les services informatiques et d’information. La France est spécialisée dans les domaines de croissance tels que la biotechnologie et les technologies environnementales.

En 2018, sept acteurs français figuraient dans le classement des 100 plus grands innovateurs au monde (Commission de l’énergie atomique, Alstom, Airbus, Safran, Saint-Gobain, Thales et Total).

La France a hébergé 144 centres de R & D en 2018 (+ 85% par rapport à 2017), ce qui en fait la destination la plus attrayante pour les investissements dans l'innovation en Europe. La France s'améliore de mieux en mieux pour assumer son rôle clé dans l'économie européenne de la R & D et de l'innovation selon l'enquête EY Attractiveness de 2019. La France attire plus de projets que l'Allemagne et le Royaume-Uni réunis.

L'excellence scientifique française a conduit de nombreuses grandes entreprises à établir des centres de R & D en France. Par exemple, plusieurs grandes entreprises de technologie étrangères ont choisi Paris comme lieu de travail pour mener leurs travaux de recherche sur l’IA. Ces entreprises incluent Facebook, présent en France depuis 2015, mais aussi Google, Fujitsu, Samsung et Microsoft, qui développent un plan de formation ambitieux avec Simplon en France, dans le but de sensibiliser plus de 400 000 personnes aux problèmes liés à l'IA.

En 2017, le gouvernement s'est fixé pour objectif de faire de la France une «nation start-up» et, le 15 janvier 2018, a créé un fonds de 10 milliards d'euros pour financer l'innovation, qui sera dotée de cessions d'actifs publics.

Un vaste plan d’investissement de 57 milliards d’euros pour 2018-2022 pour soutenir les réformes structurelles et préparer la France aux défis de demain.

Il repose sur quatre priorités: 20 milliards d’euros pour stimuler la transition écologique (améliorer la mobilité, augmenter la production d’énergies renouvelables), 15 milliards d’euros pour créer une société des compétences (formation et amélioration de la formation initiale), 13 milliards d’euros pour promouvoir l’innovation, clé de la compétitivité (soutien à l’excellence scientifique, amélioration de l’innovation dans les entreprises); 9 milliards d’euros pour développer les services numériques de l’État (amélioration de la qualité et de l’accessibilité des services publics, stimulation de la numérisation du système de cohésion sociale et de la santé).

Affaires france est responsable de la prospection et de l'accueil des investissements internationaux en France ainsi que de l'internationalisation de l'économie française. Business France est une institution publique placée sous les auspices du ministère de l'Economie et des Finances, du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et du Commissariat général à l'égalité territoriale. Il est présent en France et dans 70 pays à travers le monde pour promouvoir l'attractivité de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Comment pouvons-nous en savoir plus sur le déménagement en France?

Le service d’accueil de talent international de Business France, le Bureau d'accueil, fournit toutes les informations nécessaires sur: la vie en France, les conditions de vie et de travail en France, la fiscalité des particuliers, la sécurité sociale de votre ménage et tout ce que vous avez besoin de savoir sur la vie quotidienne en France (scolarité, logement, conduite, etc. .)

Mise à jour: juillet 2019