Emirates News Agency – La chambre Sharjah appelle à explorer les possibilités d'investissement mutuel avec la France

SHARJAH, 1er juillet 2019 (WAM) – La Chambre de commerce et d'industrie de Sharjah, la SCCI, a appelé les hommes d'affaires et les investisseurs de Sharjah à saisir les opportunités d'investissement réciproques avec le monde des affaires en France, afin d'ouvrir de nouveaux horizons de partenariats et développer les relations économiques, commerciales et culturelles de longue date entre les EAU et la France.

Les déclarations ont été faites en marge du Forum économique Sharjah-France, organisé ce lundi par la SCCI, en collaboration avec le French Business Council, le FBC, à Dubaï et dans les Émirats du Nord. La Chambre a mis en lumière les opportunités d'investissement offertes aux entreprises françaises des secteurs économique, touristique et culturel de Sharjah.

Les participants au forum ont pu constater les avantages d'un certain nombre de secteurs économiques à Sharjah et ont permis aux hommes d'affaires des deux pays de discuter de la coopération et des opportunités d'investissement offertes aux deux parties, de renforcer les relations commerciales et de promouvoir les investissements mutuels entre Sharjah et la France.

Lors du forum, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Sharjah, Abdallah Sultan Al Owais, a déclaré: "La SCCI s'efforce de relier le gouvernement des Émirats arabes unis, les entités privées et les entrepreneurs émiriens aux entités d'investissement et aux hommes d'affaires en France. La chambre est également soucieux de présenter les ressources économiques de Sharjah et ses opportunités d'investissement au monde des affaires français, et de rechercher un mécanisme d'action commun entre les deux parties. "

Al Owais a souligné que l'émirat de Sharjah est considéré comme une plaque tournante idéale pour les entreprises françaises au Moyen-Orient. Le nombre d'entreprises françaises investissant à Sharjah s'est élevé à 113, tandis que la valeur des exportations et des réexportations de Sharjah vers la France a atteint 30 millions de dollars australiens, selon les certificats d'origine délivrés par la SCCI.

Ludovic Pouille, ambassadeur de France aux Émirats arabes unis, a déclaré que Sharjah était l'une des destinations économiques les plus importantes pour la France et a ajouté que le forum économique était une étape importante pour faire la lumière sur les principaux secteurs économiques, partager les expériences et renforcer les opportunités de coopération et d'investissement.

Geoffroy Bunetel, président de la FBC, a déclaré que le forum donnait un coup de pouce supplémentaire aux relations déjà solides entre la France et Sharjah, soulignant l'importance de l'émirat en tant que destination d'investissement pour la France grâce à son environnement propice aux entreprises.

Commentant l'événement, Mohamed Ahmed Amin, Directeur général de la SCCI, a déclaré: "De telles réunions avec divers secteurs de pays amis constituent un pilier essentiel des plans visant à renforcer le secteur privé du pays et à en souligner le potentiel et la compétitivité."

Le forum comprenait une présentation de la SCCI sur la situation économique à Sharjah, les perspectives d’avenir et les services fournis par la chambre aux entreprises souhaitant investir dans l’émirat. La zone franche de l'aéroport international de Sharjah a également décrit ses divers services fournis aux investisseurs.

Khaled Jassem Al-Madfaa, président de l'autorité de développement du commerce et du tourisme de Sharjah; Mohamed Juma Al Musharrkh, directeur général du bureau de la FDI à Sharjah (Invest in Sharjah); et Najla Al-Midfa, directrice générale du Sheraa-Sharjah Entrepreneurship Center, ainsi qu'un certain nombre de responsables de ministères et de représentants du secteur privé à Sharjah et en France, ont également assisté au forum.