Doctolib gagne 150 M € de plus grâce à la télésanté, à la croissance et à l'expansion

Doctolib a levé 150 millions d'euros supplémentaires (170,3 millions d'euros), portant ainsi son financement total à environ 235 millions d'euros (271 millions d'euros) et sa valorisation à plus d'un milliard d'euros.

Le général Atlantic, un fonds d'actions mondiales axé sur la croissance, a mené la ronde. Les investisseurs existants, Eurazeo, Bpifrance, Kernel et Accel, ont également apporté leur contribution, ainsi que des entrepreneurs allemands du secteur de la santé anonymes.

CE QU'ILS FONT

Doctolib propose aux cabinets médicaux sa plateforme SaaS sur abonnement, qui permet aux médecins de gérer leurs rendez-vous et de communiquer avec les patients. La société propose également ses services aux patients, auxquels ils peuvent faire appel pour rechercher des médecins ou des services tout en suivant leurs rendez-vous.

Selon un communiqué de presse, la société à croissance rapide, qui l'an dernier a acquis le concurrent MonDocteur, effectue 30 millions de visites en ligne par mois. Doctolib compte actuellement 750 employés et des bureaux dans 40 villes en France et en Allemagne.

C'EST POUR

La société prévoit d’utiliser les fonds pour accélérer la croissance en France et en Allemagne (elle prévoit de doubler la taille de son équipe au cours des trois prochaines années) et de s’implanter sur d’autres marchés internationaux. En outre, il utilisera des fonds pour développer des produits et promouvoir son offre de télésanté, qui vient d'être lancée le mois dernier.

INSTANTANÉ DE MARCHÉ

DoctoLib est l’un des principaux acteurs du marché de la télémédecine dans l’UE, mais il doit faire face à une concurrence féroce de l’intérieur et de l’extérieur. Localement, TeleClinic de Munich recueilli un peu moins de 8 millions de dollars l'automne dernier.

Mais la plateforme de santé numérique suédoise Kry a également a exprimé son intention de s'étendre en France. Et hier encore, le géant américain de la télésanté Teladoc Health a acheté la société française MédicinDirect, donner à la société une base solide dans la région.

SUR LE RECORD

«Nos missions sont les mêmes depuis le premier jour: rendre notre système de santé plus humain, efficace et connecté et construire une entreprise de plusieurs milliers de personnes partageant des valeurs humanistes», a déclaré Stanislas Niox-Chateau, cofondateur de Doctolib, dans un communiqué. "Nous pensons que les médecins sont au cœur de la transformation des soins de santé: l'équipe de Doctolib a pour mission de créer les meilleurs services possibles avec eux."