Deloitte France utilise l’interview vidéo pour optimiser le recrutement

Dans le but de tirer parti de l’évolution des demandes de la main-d’œuvre expérimentée du millénaire, Deloitte France utilise les services de recrutement vidéo pour transformer son processus de recrutement de stagiaires et de candidats juniors. Parallèlement au renforcement de l’attractivité de la marque pour la génération Y et les générations Z, la nouvelle méthode de recrutement permet aux recruteurs de Deloitte de mieux évaluer les compétences interpersonnelles, si importantes, souvent immatérielles.

Identifiant l’évolution des exigences en matière de recrutement et de style de vie, le bureau de Deloitte à Lille a été le premier au sein du réseau français de la société à se tourner vers le recrutement par vidéo. Chaque année, le bureau cherche à recruter des dizaines de membres débutants – auditeurs et consultants – et stagiaires. À partir du début de 2016, les recruteurs du cabinet ont commencé à utiliser le recrutement vidéo pour remplir une grande partie de ces rôles.

«En utilisant Visiotalent, Deloitte peut rencontrer plus de candidats et gérer un plus grand nombre de candidatures», a déclaré un recruteur de Deloitte. Contrairement au processus de candidature standard, qui consiste à examiner un CV par un recruteur, généralement en combinaison avec une première interview d’une heure, l’approche de recrutement par vidéo permet aux recruteurs d’obtenir une première impression de la personnalité, de la présentation et des critiques du candidat. capacités de réflexion en quelques minutes. Les candidats peuvent soit être invités à envoyer un profil vidéo aux recruteurs, soit être invités à participer à une courte interview vidéo.

En utilisant la vidéo, la discussion est concise et sur la bonne voie. «Le temps moyen pour répondre à une question est de 30 secondes à deux minutes. Cela semble court, mais il reste suffisamment de temps pour raconter les choses les plus importantes », a déclaré Thomas Cador, dirigeant de Visiotalent. “Les personnes interrogées sont obligées de respecter le temps disponible, ce qui signifie qu’elles doivent aller droit au but et se concentrer sur la formation de phrases courtes.”

Visiotalent est un fournisseur d’outils d’interviews vidéo fondé en 2014 par les entrepreneurs français Gonzague Lefebvre et Louis Coulon. En exploitant la technologie vidéo, la société estime que l’efficacité et l’expérience globale du filtrage des candidats peuvent être améliorées, à la fois pour l’intervieweur et l’interviewé. Visiotalent est utilisé par plus de 450 pays en Europe, dont Blablacar, ING, Thalys, KPMGet Deloitte. Deloitte a jusqu’à présent utilisé la technologie pour faire participer plus de 30 juniors et 25 stagiaires.

L’utilisation de logiciels tels que Visiotalent présente l’un des principaux avantages de la possibilité d’adapter la prise de décision. Après une interview, le matériel vidéo est stocké en ligne. Si un recruteur a des doutes sur un candidat donné ou souhaite connaître l’avis de quelqu’un d’autre, la séquence vidéo peut être instantanément transmise à cette personne, transformant ainsi le recrutement en un processus entièrement orienté vers l’équipe.

Compétences non techniques

Le principal avantage du recrutement de vidéos réside dans sa capacité à dévoiler la personnalité d’un candidat et à lui révéler ses compétences non techniques. Les compétences générales, qui comprennent le travail d’équipe, les capacités de résolution de problèmes, la créativité et l’adaptabilité, sont souvent laissées de côté des CV et sont plus difficiles à évaluer que les compétences techniques, objectivement mesurables et facilement identifiables. Toutefois, dans les services professionnels, domaine dans lequel Deloitte exerce ses activités, les compétences interpersonnelles sont essentielles; En fait, selon de nombreuses personnes, ce sont les compétences non techniques qui différencient les bons comptables / conseillers des autres. Il est donc essentiel que Deloitte en connaisse le plus possible sur les compétences générales du candidat le plus tôt possible dans le processus d’embauche.

L’incursion de Deloitte dans le recrutement de vidéos s’inscrit dans une tendance plus large dans laquelle la technologie est adoptée pour faciliter une approche plus efficace et rationalisée du processus de recrutement. Selon l’étude mondiale menée par LinkedIn auprès de 9 000 professionnels des ressources humaines, les nouvelles technologies et outils constituent la principale tendance de la profession. Ils sont utilisés pour renforcer des aspects tels que la recherche de candidats, la sélection, la sélection, la gestion de l’expérience et l’intégration.

Selon l’évaluation des données de Visiotalent par Deloitte, les candidats apprécient également le parcours. Tout commence en mode préparation, un outil qui aide les candidats à préparer leur entretien en envoyant un manuel pas à pas, un module de formation, des tutoriels et des programmes de coaching. Le module de formation simule une interview dans la vie réelle, comme le ferait un recruteur, mais avec des questions fictives. Cette approche offre aux candidats la possibilité de se familiariser avec les questions et avec l’application elle-même. Une fois prêts à partir, les candidats peuvent faire des enregistrements et se regarder ensuite, s’exercer et perfectionner leurs performances avant le véritable entretien.

«La possibilité de simuler une interview permet aux candidats de prendre conscience de leurs compétences interpersonnelles – verbales et non verbales – et d’apprendre à mettre en avant leurs compétences non techniques au cours de l’entretien. La meilleure façon de mettre en avant vos compétences en matière de communication, de leadership ou de résolution de problèmes est d’être vous-même et de mettre en valeur vos forces et vos compétences non techniques », a déclaré le cofondateur de Visiotalent, M. Coulon.

Avec plus de 15 bureaux en France, Deloitte est l’un des plus grands cabinets de services professionnels du pays. Il fournit aux clients des services d’audit, de conseil, de conseil financier et de fiscalité. À l’échelle mondiale, Deloitte emploie 286 000 personnes dans plus de 150 pays, avec l’amérindien Punit Renjen à la barre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *