Dans de nombreuses thérapies, nous parlons “d’énergie de guérison”. Que veut dire ce terme?

Dans de nombreuses thérapies, nous parlons d’«énergie de guérison». Que veut dire ce terme ? Ce terme a été vivement contesté dans les milieux universitaires, mais les attitudes changent en raison de la recherche, notamment, menée à New York par Andrew L. Bassett pour surmonter le scepticisme suscité par l’introduction d’un traitement par champs électromagnétiques pulsés (La thérapie par champs électromagnétiques pulsé (PEMFT) ) pour guérir les os. en médecine actuelle. Depuis plus de 40 ans, Bassett et ses collègues ont prouvé que ces champs pouvaient accélérer le processus de guérison des tissus osseux et musculaires. Les fréquences importantes pour cette cure sont toutes dans la bande ultra basse (EBF ou ELF en anglais pour extremely low frequency), avec des fréquences de 2 Hz pour la guérison des nerfs, de 7 Hz pour les os, de 10 Hz pour les ligaments et parfois plus élevées pour la peau et les capillaires. L’Anglais Michael Faraday a prouvé en 1831 qu’un champ magnétique au pied d’un conducteur induisait un courant électrique et c’est cette loi qui est à la base d’une science appelée magnétobiologie. Les praticiens de Reiki et autre energéticien maitrisant l’art de la guérison par les mains émettent ces signaux ELF de leurs mains. Cela a été prouvé dans une étude du Dr. John Zimmerman. Il a démontré que les mains des praticiens du «toucher thérapeutique» et du «contact guérisseur» émettent ces signaux, contrairement aux non-praticiens. Il a également été prouvé que ces fréquences varient énormément et couvrent toute la bande de fréquences ELF. Voici le lien entre la médecine clinique et la guérison holistique.

La physique de base de l’induction est importante car elle peut expliquer certains des effets du Reiki. Les champs biomagnétiques des mains du guérisseur peuvent induire des courants dans les tissus des patients à proximité. À la suite de ces résultats, nous pouvons suggérer une définition de l’énergie de guérison : qu’elle soit produite par une machine ou projetée par le corps humain, c’est l’énergie d’une fréquence particulière ou d’un ensemble de fréquences qui stimule la réparation d’un ou de plusieurs tissus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *