Ce sont 10 startups françaises fintech passionnantes pour lesquelles travailler en 2019

Cet article vous prendra 5 minute (s) pour lire

La croissance rapide de la numérisation et de la technologie a transformé plusieurs aspects de l’écosystème commercial. Et le secteur financier n'est pas étranger. Fintech n'est pas autre que les entreprises qui déploient la technologie pour servir les utilisateurs. Ce secteur spécifique est un secteur dynamique et dynamique qui implique de plus en plus de sociétés suivant des modèles commerciaux innovants.

La France offre un espace florissant pour entreprises fintech. Apparemment, il existe plus de centaines d’acteurs fintech prometteurs dans ce pays, en particulier dans sa capitale, Paris. Et, si vous souhaitez travailler pour une entreprise française, vous devriez envisager le secteur de la fintech. Vous pouvez travailler avec n’importe quelle entreprise fintech prometteuse listée ci-dessous, provenant de Dealroom.

Spendesk

Fondateurs – Guilhem Bellion, Jordane Giuly, Rodolphe Ardant
Le financement – 10 millions d'euros

Spendesk est une société fintech fondée en 2016 pour aider les entreprises à gérer leurs dépenses. La startup a développé une solution innovante pour aider les entreprises à obtenir le contrôle dont elles ont besoin. Les employés travaillant avec les clients de Spendesk utilisent la solution SaaS pour les demandes d’achat, accèdent aux cartes virtuelles pour les paiements en ligne et numérisent les reçus tout en payant avec une carte MasterCard prépayée.

PayFit

Fondateurs – Firmin Zocchetto, Florian Fournier, Ghislain de Fontenay
Le financement – 19,5 millions d'euros

Payfit utilise une solution SaaS pour faciliter le paiement des employés. Fondée en 2015, la startup permet aux PME de gérer facilement les paiements et les congés des employés sans aucune connaissance de la paie. L'employeur devra poser quelques questions simples et générer automatiquement des feuilles de paie.

Éclat

Fondateurs – Nicolas Reboud, Raphael Simon
Le financement – 10,8 millions d'euros

Depuis 2017, Éclat est impliqué dans la construction d'une alternative aux comptes bancaires traditionnels destinés aux indépendants du pays. En France, il n’est pas facile de travailler en tant que pigiste contrairement à beaucoup d’autres pays. Pour travailler en tant que pigiste, il est nécessaire d’inscrire une micro-entreprise, d’enregistrer les bénéfices tirés de l’impôt sur les sociétés et de la perception de la taxe de vente. Shine simplifie le processus en offrant tout dans une seule application.

Qonto

Fondateurs – Steve Anavi, Alexandre Prot
Le financement – 31,6 millions d'euros

Qonto créé en 2016 fournit aux startups des solutions bancaires en ligne. Il se présente comme le premier outil de financement des PME entièrement en ligne. Il propose un service bancaire en ligne permettant aux startups, PME et entrepreneurs de créer un compte bancaire en moins de cinq minutes. En outre, ils recevront instantanément un IBAN et pourront gérer les cartes de visite numériques et physiques de la société et effectuer leurs opérations quotidiennes.

+ Simple.fr

Fondateurs – Anthony Jouannau, Eric Mignot, Salah Hamida
Le financement – 10,8 millions d'euros

+ Simple est un courtier en assurance pour les PME et les indépendants. Établie en 2015, la startup demande aux clients de répondre à un ensemble de questions pour l'aider à générer des packages d'assurance personnalisés et compétitifs. Les utilisateurs peuvent s'inscrire et payer en quelques minutes via une interface de commerce électronique transparente et également gérer les réclamations.

Margo Bank

Fondateurs – Jean-Daniel Guyot, Michel Galibert
Le financement – 6,4 millions d'euros

Fondée en 2017, Margo Bank est connu pour son application d'achat de billets appelée Captain Train. La startup fournit aux petites et moyennes entreprises les services de comptes de dépôt numériques plus intelligents qui leur sont nécessaires pour mener à bien leurs opérations.

Lydia

Fondateurs – Antoine Porte, Cyril Chiche
Le financement – 24,3 millions d'euros

Lydia Fondée en 2011, elle vise à faciliter les paiements pour les clients. Il permet aux utilisateurs de dépenser de l'argent à l'étranger sans frais spécifiques sur les retraits et les paiements, de payer sans contact à l'aide de n'importe quel appareil mobile, sans limite et de manière sécurisée, de gérer le compte bancaire à partir d'une seule application, etc. Il permet aux utilisateurs de payer en ligne en toute sécurité avec un nombre illimité de cartes Internet, de configurer les dépenses partagées équitablement et d'obtenir des notifications pour gérer les dépenses.

Alan

Fondateurs: Charles Gorintin, Jean-Charles Samuelian
Le financement – 77,6 millions d'euros

Alan est une plateforme numérique d'assurance maladie fondée en 2016. Elle vise à fournir une expérience utilisateur exceptionnelle avec des solutions d'assurance numérique sans tracas. Avec son solutions d'assurance, la société rend les soins de santé plus simples, plus intelligents et meilleurs. Il donne la priorité aux PME et aux indépendants.

Pretto

Fondateurs – Pierre Chapon, Renaud Pestre
Le financement – 10,6 millions d'euros

Cette startup a été lancée en 2017 à Paris. Pretto rend la recherche d'un prêt hypothécaire plus simple, moins chère et plus rapide que jamais. Sa mission est de reconstruire l'expérience de ses utilisateurs qui recherchent un crédit complexe avec l'aide de la technologie.

Grand livre

Fondateurs: Eric Larchevêque, Joel Pobeda, Nicolas Bacca, Thomas France
Le financement – 70,1 millions d'euros

Grand livre lancé en 2014 fournit à la fois des solutions de sécurité et d’infrastructure pour la crypto-monnaie et blockchain applications pour les particuliers et les entreprises. Ceci est possible avec sa technologie unique et exclusive. La startup développe une variété de produits et services tels que des portefeuilles de matériel Ledger disponibles dans plus de 165 pays à travers le monde.

Restez à l'écoute de Canaux de silicium pour plus de mises à jour dans le monde des startups technologiques.

Lire aussi

Construisez une carrière dans les technologies émergentes: 5 choses à savoir sur les écoles d'été EIT Digital Academy 2019

Continuer la lecture

Ce sont les 10 start-up fintech les plus chaudes pour lesquelles travailler en Allemagne en 2019

La technologie a pénétré tous les secteurs, transformant ainsi tout cela avec la numérisation. Ce progrès rapide de la numérisation a donné naissance à une nouvelle catégorie appelée fintech qui a révolutionné le secteur des services financiers. Le marché de la fintech est en plein essor et plusieurs sociétés établissent leur leadership dans ce secteur. L'Allemagne est un…

6 startups londoniennes de la fintech les plus financées à surveiller en 2019

La Fintech est l’un des secteurs qui continue de croître et d’innover dans le monde entier. En ce qui concerne les startups fintech les plus prometteuses au monde, le Royaume-Uni est en train de devenir une plaque tournante. C’est parce qu’il héberge des entreprises d’un milliard de dollars et des institutions financières complexes. Ce ne sera pas…

ING lance l'accélérateur pour les startups fintech

Onder de noemer 'ING Innovation Studio' a lancé des startups ING dans le secteur de la fintech. Daarvoor a commencé à accélérer son financement, plaide en faveur du financement, recommande une solution de rechange. Zes maanden voor beginnende startups a déjà démarré il y a 1 an Sanoma, TMG et KPN dans la banque de fonds…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *