Bubble Trouble? La région Champagne plonge dans la vodka haut de gamme

Un tabou a été brisé en Champagne. Traditionnellement, vignerons dans la région française, réputée pour ses bulles légendaires, ont transformé les restes de raisin en une liqueur relativement obscure, appelée ratafia. Mais à présent, plusieurs producteurs de la province de Champagne, au nord-est de la France, transforment les raisins en un esprit plus populaire: la vodka.

Paul Berkmann, ancien dirigeant de télévision française, a lancé son propre film. Vodka en 2017, appelé Guillotine. Son but? Pour révolutionner le monde des esprits en produisant un boisson premium de trois cépages de Champagne. "Nous avons choisi ces raisins pour leur qualité œnologique et non pour une campagne de marketing", explique Berkmann.

Elevage en fûts de chêne

La production, n’utilisant ni colorant alimentaire ni additif, a permis à la marque de proposer la toute première vodka vieillie en fûts de chêne. Il y a aussi un autre produit d'élite, conçu en partenariat avec Petrossian, comprend 20 grammes de caviar Oscietre par litre. Déjà 8 000 bouteilles ont été expédiées aux États-Unis.

C'est également un succès en France, avec la vodka maintenant inscrite sur les menus des plus prestigieux établissements parisiens. «Le restaurant Tour d’Argent a même mis au point un plat signature de la guillotine, sélectionné deux fois de suite comme le meilleur Vodka dans le monde! »se vante Berkmann.

Vodka Cobalte – Photo: la page Facebook

Berkmann n’est pas le premier à avoir parié sur Raisins de Champagne. En 2013, Valentin Lefebvre et ses associés ont ouvert la voie à la création de la cobalte, une vodka distillée plusieurs fois pour obtenir un produit pur et naturel. «La majorité des marques industrielles sont des poisons. Nous répondons à la demande des consommateurs qui souhaitent boire moinsmais mieux, explique Lefebvre.

Ce positionnement dans le haut de gamme explique le prix de vente de la vodka: 45 euros pour une bouteille de l'édition classique de Guillotine, 34 euros pour Cobalte et quasiment le même prix pour Veuve Capet, troisième marque créée en Champagne. Les deux fondateurs, les entrepreneurs Côme Simphal et Timothée Duguit, ont choisi de s’amuser avec le identité de la marque, avec un signe visuel dans les bouteilles et leurs emballages. Se présentant comme "ultra-premium", la marque se vante également d'être exclusivement élaborée à partir de Chardonnay, la variété de raisin la plus prestigieuse de la région.

Voir plus de Culture / Société ici


Tous droits réservés © Worldcrunch – en partenariat avec LES ECHOS