Atos et GENCI annoncent les lauréats du prix Atos Joseph Fourier 2019 de la Bourse de Paris: ATO

Paris, France, le 3 juillet 2019 – Atos, leader mondial de la transformation numérique, annonce aujourd'hui, avec GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif), le lauréat de son concours scientifique, le Prix Atos Joseph Fourier 2019. Ce prix vise à accélérer la recherche et l'innovation en récompensant les les domaines de la simulation numérique et de l'intelligence artificielle (IA).

La cérémonie présidée par Sophie Proust, directrice du groupe Atos, et Philippe Lavocat, directeur général de GENCI, s'est déroulée en présence de représentants de la communauté scientifique française, de chercheurs, d'ingénieurs et d'entrepreneurs.

Le jury, composé de personnalités indépendantes des secteurs scientifique et industriel français, a récompensé les équipes gagnantes suivantes:

Simulation numérique

1er prix (10 000 €): Le Professeur Elie Hachem et son équipe à Mines ParisTech (Ecole de Mines de Paris), pour ses travaux sur les méthodes de maillage anisotrope parallèle et les méthodes immergées pour la mécanique de calcul haute fidélité. Ces outils de modélisation sont 100 à 1000 fois plus précis que ceux actuellement disponibles pour la modélisation de matériaux. Ils fournissent une compréhension approfondie du comportement du matériau et permettent également de découvrir de nouveaux phénomènes physiques. Ces outils de modélisation sont déjà utilisés sur les supercalculateurs les plus puissants de la planète, ainsi que par plus de 500 fabricants du secteur de l'aéronautique et d'autres secteurs, afin d'accélérer les cycles de conception-industrialisation. 2e prix (200 000 heures de temps machine sur un supercalculateur GENCI) a honoré Dominique Aubert et son équipe de l'Université de Strasbourg, du CNRS et de la Scuola Normale Superiore en Italie pour GARLHYC (simulations de GAlaxies et de réionisation à l'aide de la technologie HYbrid Computing). Ce logiciel est optimisé pour permettre, avec les moyens HPC actuels, de simuler les premiers milliards d'années de l'univers, et en particulier la formation des premiers objets massifs tels que les galaxies. Il est déjà utilisé à très grande échelle sur certains des supercalculateurs les plus puissants qui existent actuellement.

Intelligence artificielle (IA)

1er prix (10 000 €) attribué à Pierre Yves Oudeyer, directeur de recherche à l’INRIA de Bordeaux, pour son projet sur l’apprentissage automatique autonome par Deep Curiosity. Ces algorithmes étudient les fondements de la curiosité humaine afin de permettre l'autoapprentissage de l'IA générique. Ils peuvent être appliqués à un grand nombre de domaines, y compris les méthodes d'enseignement et d'apprentissage, l'industrie 4.0 et la robotique, et plus généralement, l'intelligence artificielle distribuée et coopérative du futur.Prix ​​spécial GENCI (50 000 heures GPU de temps machine sur un supercalculateur GENCI spécialisé dans l'IA) honoré Filippo Vicentini et Alberto Biella, de l’Université Paris Diderot, qui ont mis au point un algorithme établissant un lien entre l’IA et la physique quantique, augmentant ainsi les capacités de simulation des futures générations d’ordinateurs.

Sophie Proust, Directeur de groupe chez Atos, "C'est vraiment excitant de voir des projets d'une telle qualité dans les domaines du HPC et de l'IA et je tiens à féliciter tous les scientifiques et chercheurs pour leur travail acharné et leurs idées innovantes. Atos, nous sommes fiers de soutenir les innovations. cela conduira à des applications industrielles concrètes. "

Philippe Lavocat, PDG de GENCI «Pour la dixième année, GENCI est très heureux d’être associé au prix Joseph Fourier, qui promeut l’excellence scientifique et son impact sur la société. En tant que membre du jury, les candidatures sont encore cette année d’une très grande qualité scientifique, dans les catégories HPC et AI. Par ce prix, GENCI souhaite offrir aux chercheurs français l’accès à ses meilleurs supercalculateurs, y compris la nouvelle extension du supercalculateur d’Atos, Joliot-Curie, au TGCC (le très grand centre de calcul du CEA), qui passera à plus de 20 pétaflops en 2020 ».

###

À propos d'Atos

Atos est un leader mondial de la transformation numérique avec plus de 110 000 employés dans 73 pays et un chiffre d’affaires annuel de plus de 11 milliards d’euros. Numéro un en Europe dans les domaines du cloud, de la cybersécurité et de l'informatique haute performance, le groupe fournit des solutions complètes de cloud hybride orchestré, de Big Data, d'applications d'entreprise et de lieu de travail numérique. Le groupe est le partenaire mondial des technologies de l'information pour les Jeux olympiques et paralympiques et exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Syntel et Unify. Atos est une SE (Societas Europaea), cotée à l'indice boursier CAC40 Paris.

Atos a pour objectif de contribuer à la conception du futur de l’espace des technologies de l’information. Son expertise et ses services soutiennent le développement des connaissances, l’éducation ainsi que les approches multiculturelles et pluralistes de la recherche qui contribuent à l’excellence scientifique et technologique. À travers le monde, le groupe permet à ses clients, employés et collaborateurs, ainsi qu’aux membres des sociétés en général, de vivre, travailler et se développer de manière durable et confiante dans l’espace informatique.

Contact presse:
Laura Fau | [email protected] | 06 73 64 04 18 | @laurajanefau

À propos de GENCI


GENCI, National Equipment Intensive Computing, est une société civile détenue à 49% par l'État, représentée par le ministère de l'Enseignement supérieur de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), 20% par le CEA, 20% par le CNRS et 10% par les universités. et 1% par Inria. Né de la volonté politique de placer la France au meilleur niveau européen et international dans le domaine du calcul intensif, avec le poids de l'association des principaux acteurs de la recherche académique et le soutien des pouvoirs publics, GENCI poursuit trois grandes missions depuis sa création en 2007: financer et coordonner la mise en œuvre d'un plan stratégique d'équipement des centres nationaux de calcul intensif pour la recherche civile; être un acteur majeur dans l'organisation et la réalisation d'un espace européen d'informatique intensive pour la recherche (en tant que tel, GENCI représente la France au sein de PRACE); promouvoir la simulation et l'informatique intensive dans la recherche fondamentale et industrielle. Pour plus d'informations: http://www.genci.fr/fr

Contact
Séverine SAINT HUBERT | + 33 1 42 50 04 15 | Sé[email protected]

PR – Atos et GENCI annoncent les lauréats du Joseph Fourier Award 2019