Apple lance un programme de développement d'applications pour les femmes entrepreneurs – TechCrunch

Pomme cherche à mieux soutenir les fondatrices identifiant les femmes à travers son nouveau Camp Entrepreneur, un laboratoire technologique axé sur le développement d'applications.

Le camp gratuit de deux semaines, qui débutera en janvier, permettra aux femmes fondatrices de bénéficier d'une assistance individuelle en matière de codage de la part des ingénieurs Apple, ainsi que d'assister à des sessions sur le design, la technologie et le marketing App Store. L'idée est d'aider les équipes à gagner du temps.

Pour pouvoir participer, l'entreprise doit être une femme fondée, une femme cofondée ou dirigée par une femme et compter au moins une femme dans l'équipe de développement. Le programme est inclusif pour tous ceux qui s'identifient en tant que femmes.

Pour les entreprises qui ne maîtrisent actuellement qu’Android, le programme Entrepreneur Camp pourrait être l’occasion pour elles d’en savoir plus sur l’écosystème d’Apple et de bénéficier du soutien direct des créateurs de la technologie. Pour Apple, c’est l’occasion d’augmenter la quantité et la qualité des applications de son magasin.

«Nous voulions nous concentrer sur les femmes qui ont déjà une entreprise axée sur les applications, et nous n’exigeons pas qu’elles aient une application iOS», a déclaré Esther Hare, directrice principale du marketing mondial pour les développeurs d’Apple, à TechCrunch. «Ce n’est pas un incubateur où vous venez avec une bonne idée et nous vous aidons à y réfléchir. Il s’agit déjà d’avoir une bonne idée. Peut-être voudront-ils intégrer l’apprentissage automatique ou la réalité augmentée, ou utiliser certaines des autres technologies d’Apple. ”

De plus, Hare envisage que ce programme serve un peu de crédo dans la rue, ce qui pourrait aider les femmes à obtenir plus de financement. Cette année, Selon PitchBook, les fondatrices n’ont mobilisé que 2,2% de l’ensemble des investissements en capital-risque aux États-Unis.

Plus largement, a-t-elle déclaré, «nous pensons que nous pouvons jouer un rôle pour amener les femmes à jouer davantage de rôles de leadership» et contribuer à maintenir les femmes sur le marché du travail.

C’est la raison pour laquelle le programme permet au participant principal de faire venir au laboratoire jusqu’à trois membres de son équipe.

«Même s’ils ne sont pas les plus avancés, ils peuvent venir à l’atelier pour obtenir de l’aide, un réseau et le développement de leurs compétences», a déclaré Hare.

Apple a déjà organisé des ateliers, des conférences et des accélérateurs similaires, mais il s’agit du premier projet axé sur les entreprises fondées par des femmes. Et bien que cela soit spécifique aux femmes, Hare a déclaré: "Nous avons conçu ce programme en pensant à toutes les minorités sous-représentées, en particulier les femmes de couleur."