Aperçu des exposants ITMA 2019: UCMTF – Machines françaises

PARIS – 11 avril 2019 – Les fabricants français de machines pour l'industrie textile proposent du matériel, des logiciels et des services.

Evelyne Cholet, secrétaire générale de leur association, a déclaré: «Les fabricants français de machines textiles sont des partenaires technologiques pour leurs clients. Ensemble, ils coopèrent souvent sur le long terme, d’une machine spécialement conçue à de nombreux services après-vente ». L’objectif de ces services est de permettre aux clients d’obtenir le meilleur rendement de leurs investissements. Ils comprennent, par exemple, l'assistance à distance via Internet, la disponibilité et la mise à niveau de pièces de rechange.

«En fait, ajoute-t-elle, souvent, même avant que la décision d’investissement ne soit prise, les équipes de R & D des fabricants de machines travaillent directement avec les clients pour concevoir des machines spéciales». La R & D et le service font partie intégrante de l’ADN des fabricants français de machines et produits textiles. Ça a toujours été. Rappelez-vous que Jacquard, la star de l'invention des machines textiles était française! Les fabricants sont des PME agiles dirigées par des entrepreneurs ayant des objectifs à long terme. Les dirigeants ont très souvent une longue histoire et des liens étroits avec leurs entreprises. Ensuite, dans ces PME, l’information circule très rapidement entre les services commercial, technique et de recherche. Voilà comment cela devrait fonctionner et ça marche. Cela permet d'aller beaucoup plus loin que des relations purement commerciales avec les clients; confiance et confiance ne sont pas des mots à la mode.

C’est pourquoi la France est le sixième constructeur mondial de machines textiles avec un chiffre d’affaires annuel d’environ 1 milliard d’euros (1,15 milliard de dollars). Ils sont particulièrement efficaces dans la filature des fibres longues (laine, acrylique…), le retordage et le contrôle du fil (y compris les fils techniques), la teinture spatiale, la thermofixation pour les fils de tapis, les systèmes de tapis, la teinture et le finissage, les feutres et courroies de finition, les non-tissés. , climatisation des usines textiles et procédés de recyclage des matières textiles.

Evelyne Cholet conclut: «Nous avons travaillé dur pour accueillir nos clients sur nos stands à l'ITMA et les surprendre; le message que je leur adresse à propos de nos machines est le suivant: faites-la vôtre!

Publié le 12 avril 2019

Source: UCMTF