AfricArena élargit son partenariat avec VivaTech pour créer davantage d'opportunités de croissance pour les startups

Conférence sur le démarrage technologique et accélérateur d'écosystème AfricArena a annoncé hier à VivaTech qu'elle élargissait son partenariat avec le sommet technologique français.

Le partenariat élargi, a déclaré AfricArena dans un communiqué publié hier (16 mai), visait à créer davantage d'opportunités de croissance et à apporter un soutien accru au développement de produits et de services attractif pour les marchés internationaux.

VivaTech, surnommé le rendez-vous mondial des startups et des dirigeants, a débuté hier à Paris et se poursuivra jusqu'à demain (18 mai).

AfricArena a non seulement élargi son partenariat avec VivaTech, mais également annoncé sa collaboration avec l'initiative Digital Africa.

La délégation d’AfricArena composée de dix startups africaines – Aerobotics, DataProphet, FinChatBot, Guardian Gabriel, HomeFarm, MedBit, Oniriq, PayDunya, TravelBudds et Sea Monster – exposera leur solution au City Lab de VivaTech cet après-midi.

Vincent Viollain, co-fondateur de VivaTech et responsable des partenariats et des startups, a déclaré que VivaTech souhaitait élargir sa relation avec AfricArena afin de réduire l'écart entre les startups "talentueuses" africaines et européennes.

Viollain (photo ci-dessus, à gauche) a ajouté qu'à ce jour, le partenariat – qui a environ deux ans – a abouti à ce qu'il a décrit comme des résultats étonnants reposant sur deux aspects principaux: les facteurs centrés sur les entreprises et les écosystèmes africains.

«Tout d'abord, nous voulons que les entreprises recherchent des startups via Afric @ Tech Track. Nous avons vu beaucoup de sociétés revenir pour une autre année – aux côtés de nouveaux intérêts – et connaître un succès de croissance sur la scène Afric @ Tech.

«Deuxièmement, l’un de nos objectifs est d’attirer les personnes qui opèrent dans le secteur des startups et qui contribuent à la construction de l’écosystème des continents», a-t-il expliqué.

Viollain a déclaré que VivaTech adhérait à son ordre du jour panafricain, ajoutant que la conférence sur la technologie était fière de compter 25 pays africains représentés à l'édition de cette année de VivaTech.

"L’Afrique du Sud, en particulier, a un écosystème en plein essor, 28% de la réserve de startups africaines provient de ce pays et nous sommes fiers de faire partie de ce réseau", a-t-il déclaré.

Christophe Viarnaud, PDG d’AfricArena (photo ci-dessus, au centre) a déclaré que le partenariat élargi amplifiait le travail que les deux organisations avaient accompli ensemble au cours des deux dernières années.

«Le fait que nous ayons une vitrine africaine à VivaTech est essentiel pour aider le développement des startups africaines et les mettre en contact avec des investisseurs internationaux.

«Les projets liés à VivaTech, tels que le défi de l’innovation ouverte, montrent que nous participons activement, en choisissant des sujets autour de l’intelligence artificielle (IA) et en plaçant l’Afrique à la pointe de ce segment spécifique», a expliqué Viarnaud.

Nouveau partenariat avec Digital Africa

AfricArena a également signé hier un nouveau partenariat avec Digital Africa, une initiative soutenue par l'Agence française de développement (AFD), qui vise à façonner et à renforcer la communauté africaine de l'entrepreneur et de l'innovation.

Ce partenariat permettra à Digital Africa – qui travaille avec environ 40 partenaires africains et européens – de coopérer avec un plus grand nombre d’acteurs clés de l’écosystème, de connecter les startups africaines à des ressources et de stimuler le partage des connaissances.

Dans le cadre de ce partenariat, Digital Africa collaborera avec AfricArena et participera à l'événement GEC + Africa. Digital Africa soutiendra également AfricArena lors de sa tournée de novembre, en plus d'aider à l'organisation et à l'impact de sa semaine d'accélération.

Parmi les autres initiatives faisant partie de ce partenariat, on peut citer le Sommet AfricArena Tech, qui se tiendra les 11 et 12 novembre à Johannesburg, et le Sommet du Conseil d’administration, en octobre, au Rwanda.

Le président de Digital Africa, Karim Sy (photo ci-dessus, à droite), a déclaré qu'AfricArena "accélérait" la réussite de ce continent. "Ils soutiennent ce que nous le croyons", a-t-il ajouté.

Sy a expliqué que Digital Africa utilise ses méthodologies et stratégies de conception de plate-forme pour unifier et réunir tous les acteurs clés importants, ainsi que pour réunir les bonnes personnes et les bonnes ressources.

"Notre partenariat nous permet de créer plus d'opportunités grâce à nos efforts et, parallèlement, de donner à AfricArena l'accès à un écosystème mondial pour aider à présenter les récits des entrepreneurs africains au monde", a-t-il déclaré.

Viarnaud a décrit le nouveau partenariat comme une "boucle autonome" dans laquelle AfricArena peut soutenir le travail de Digital Africa, et inversement, et ainsi renforcer l’impact des deux organisations sur le continent.

«AfricArena étant basé en Afrique et Digital Africa étant principalement en France, cela nous place dans l'espace idéal pour partager une série d'initiatives communes», a-t-il déclaré.

Lire la suite: Paris-lié: Rencontrez les 10 startups d’AfricArena à VivaTech
Lire la suite:
AfricArena étend sa tournée mondiale à Abidjan, au Caire et à Kigali

Image sélectionnée, de gauche à droite: Vincent Viollain, co-fondateur de VivaTech, Christophe Viarnaud, PDG d’AfricArena, et Karim Sy, président de Digital Africa (Fourni)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *